Bourbon : inéluctable ?

Bourbon : inéluctable ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 juillet 2019 à 09h48

Le titre Bourbon est suspendu sur un dernier cours de 3,96 euros, alors que le conseil d'administration de Bourbon Corporation a pris acte "de ce que certains créanciers de filiales du groupe ont adressé une demande de paiement de créances et/ou d'indemnités contractuelles". Bourbon Corporation est garante d'une partie de ces sommes, soit environ 800 millions de dollars. La société examine donc les options disponibles et entend poursuivre les discussions avec ses créanciers avec pour objectif de prendre les mesures appropriées pour protéger ses intérêts et ceux du personnel.

La situation semble inextricable pour le groupe Bourbon, juge aujourd'hui Portzamparc. Jacques de Chateauvieux et son concert élargi possèdent désormais 69,5% du capital et 69,7% des droits. Ils ne voteront pas pour un projet qui de toute façon, est à ce stade abandonné, estime la firme. En outre, le plan de l'Alliance a peu de chances d'être voté par les créanciers qui devraient accepter une forte réduction de la dette émise sans dilution des actionnaires. Les cas similaires (CGG, Solocal) se sont réglés par des debt-to-equity swaps avec des solutions proches de celles proposées par les principaux créanciers, constate Portzamparc. Ainsi, les créanciers "emploient la manière forte pour forcer la main à Jacques de Chateauvieux et ses alliés, dans des négociations extrêmement compliquées". Un scénario de conversion d'une partie des créances en capital semble inéluctable selon Portzamparc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.