Bourbon : les analystes font la moue

Bourbon : les analystes font la moue©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 06 septembre 2018 à 11h28

Les résultats semestriels de mauvaise facture publiés avant bourse par Bourbon sonnent l'alarme chez les analystes qui suivent Bourbon. Gilbert Dupont vient ainsi de dégrader le titre d'"accumuler" à "alléger". Mais l'avis le plus cinglant est sans doute celui de Portzamparc qui a abaissé ce matin le curseur sur le prestataire de services maritimes de "conserver" à "vendre", en mettant en avant une situation tendue tant en opérationnel que sur la structure financière.

Le bureau d'analyse se montre déçu par les indicateurs d'activité et de rentabilité de Bourbon au 30 juin 2018, inférieurs à ses attentes. "Malgré la baisse des coûts opérationnels et celle des frais généraux, les résultats sont fortement dégradés et la marge d'EBITDA/CA recule de 6 points en séquentiel à 20,7%", constate Portzamparc dans sa note. Et d'ajouter : "les taux d'utilisation baissent par rapport au T1 tout comme les prix dans chacun des segments".

Quant au bilan, même si la dette nette se stabilise à 1.340 ME à fin juin 2018 contre 1.365 ME six mois plus tôt, ce qui s'explique par le non-paiement des loyers de location coque-nue, la suspension du service de la dette et la cession de 7 navires, les fonds propres du groupe sont jugés insuffisants par le broker. Portzamparc a placé ainsi son objectif sur Bourbon (3,5 euros) sous revue négative.

Le titre Bourbon est logiquement chahuté ce jeudi en matinée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.