Bouygues Immobilier et Omnes lancent Geophoros

Bouygues Immobilier et Omnes lancent Geophoros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 juillet 2021 à 18h01

Bernard Mounier, Président de Bouygues Immobilier et Serge Savasta, associé gérant d'Omnes, annoncent la création d'un véhicule dédié à la conversion de fonciers. Baptisé Geophoros, il permettra de financer la conversion de fonciers jusqu'à l'obtention d'un permis de construire purgé, en amont de la phase de promotion, sur une période de 2 à 4 ans. Bouygues Immobilier et Omnes se sont retrouvés autour de leur fort engagement environnemental au service de la ville durable. Ce rapprochement a permis la création de Geophoros, dont la finalité est de "reconstruire la ville sur la ville" afin de lutter contre l'artificialisation des sols, améliorer la biodiversité urbaine et produire des logements bas carbone.

Bernard Mounier, Président de Bouygues Immobilier et Serge Savasta, associé gérant d'Omnes, annoncent la création d'un véhicule dédié à la conversion de fonciers. Baptisé Geophoros, il permettra de financer la conversion de fonciers jusqu'à l'obtention d'un permis de construire purgé, en amont de la phase de promotion, sur une période de 2 à 4 ans.
Bouygues Immobilier et Omnes se sont retrouvés autour de leur fort engagement environnemental au service de la ville durable. Ce rapprochement a permis la création de Geophoros, dont la finalité est de "reconstruire la ville sur la ville" afin de lutter contre l'artificialisation des sols, améliorer la biodiversité urbaine et produire des logements bas carbone.

Ce véhicule d'investissement ciblera des fonciers inutilisés ou dégradés (friches, locaux industriels, terrains pollués...) dans les dix principales métropoles de France (Lyon, Toulouse, Grand Paris, Lille, Rennes, Nantes, Grenoble Alpes, Bordeaux, Aix-Marseille Provence, Montpellier Méditerranée), celles qui créent de l'emploi et dont la démographie augmente. C'est en effet dans ces localités que le manque de terrains est le plus problématique alors qu'il est impératif d'y accroitre le nombre de logements bas carbone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.