Brève panique sur le Nasdaq

Brève panique sur le Nasdaq©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 04 juillet 2017 à 07h35

Un curieux bug informatique a fait converger hier, post-clôture, les titres de plusieurs dossiers cotés au Nasdaq vers le même cours de 123,47 dollars l'action. Pour un Amazon, qui cote largement au-dessus de ce niveau, le dysfonctionnement équivaut à près de 400 milliards de dollars partis en fumée. Pour Zynga au contraire, le gain a atteint 3.000%. Apple et Microsoft ont aussi été affectés, ainsi que l'action Nasdaq elle-même. En tout, une douzaine de titres ont convergé vers 123,47$. L'opérateur boursier a expliqué que les données provenaient de tests menés sur les échanges, une procédure routinière qui n'emporte pas, d'habitude, de souci particulier. Cette fois, des intervenants semblent avoir pris les données de test pour argent comptant. Le Nasdaq a assuré qu'aucune transaction n'avait effectivement été passée. Cependant, des traders de Hong Kong ont indiqué avoir constaté que des échanges ont eu lieu sur la base des prix erronés, même s'ils ont a priori été annulés par la suite, souligne ce matin le 'Financial Times'.

L'absence d'erreur du Nasdaq est remise en cause par certains observateurs. Car si les données post-clôture sont restées fiables sur le site du Nasdaq, cela n'était pas le cas chez Bloomberg ou chez Reuters, qui reçoivent leurs flux de l'opérateur américain. Les dirigeants ont fait savoir qu'ils enquêtaient pour déterminer les causes de ce mini-chaos, heureusement sans conséquences.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.