Bruxelles autorise, sous condition, le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical

Bruxelles autorise, sous condition, le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 novembre 2018 à 15h52

Après les Etats-Unis, l'Europe autorise à son tour le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical. La Commission européenne a néanmoins subordonné son feu vert à la cession d'un produit de traitement biologique actuellement développé par Shire pour traiter la maladie inflammatoire de l'intestin. La Commission craignait que le rachat, tel que notifié à l'origine, entraîne une perte d'innovation et une réduction de la concurrence potentielle future dans les traitements de la maladie inflammatoire de l'intestin (MII), et en particulier sur les traitements biologiques de la maladie, pour lesquels les activités de Shire et de Takeda se chevauchent.

Afin de dissiper les inquiétudes de la Commission, Takeda a proposé que le produit actuellement développé par Shire et qui devrait concurrencer l'Entyvio soit cédé, avec les droits liés à son développement, à sa fabrication et à sa commercialisation, à un acquéreur qui serait disposé à mettre au point le médicament. Ces engagements suppriment donc totalement le chevauchement entre les activités de Takeda et celles de Shire sur le marché sur lequel la Commission a constaté des problèmes de concurrence.

La Commission a dès lors conclu que l'opération envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait plus de problème de concurrence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.