Bruxelles autorise, sous conditions, l'acquisition de certains actifs de Bayer par BASF

Bruxelles autorise, sous conditions, l'acquisition de certains actifs de Bayer par BASF
Monsanto

Boursier.com, publié le lundi 30 avril 2018 à 13h48

Bonne nouvelle pour Bayer qui tente de mettre la main sur le géant américain Monsanto. Bruxelles a autorisé, sous conditions, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, l'acquisition de certaines parties des activités de Bayer Crop Science par BASF. Une opération imposée par les autorités antitrust pour autoriser le rachat de Monsanto par Bayer.

Bayer s'est en effet engagée à céder un large éventail d'activités d'une valeur très supérieure à 6 milliards d'euros à titre de mesure corrective afin de répondre aux préoccupations de la Commission en matière de concurrence ayant trait aux chevauchements entre les activités de Bayer et celles de Monsanto dans le domaine des semences, des pesticides et de l'agriculture numérique.

La Commission a conclu que les activités cédées à BASF permettraient à un acquéreur approprié de remplacer durablement l'effet sur la concurrence exercé par Bayer sur ces marchés et de continuer à innover, dans l'intérêt des agriculteurs et des consommateurs européen. BASF s'est toutefois engagé à se séparer de certains produits afin d'éviter tout problème de concurrence dans les herbicides non sélectifs et la production de produits de traitement des semences contre les nématodes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.