Bryan Garnier abaisse le curseur sur Engie

Bryan Garnier abaisse le curseur sur Engie©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 février 2018 à 10h59

Pierre-Antoine Chazal, analyste à Bryan Garnier, tire les conséquences pour Engie du récent avertissement sur résultats de Suez Environnement, dont le groupe énergétique est actionnaire à hauteur de 33% du capital. L'expert rappelle que les résultats de cette filiale sont consolidés par mise en équivalence dans le pôle "Autres activités" où sont aussi logés GTT, SolaireDirect et Tractebel. En toute logique, la modération des attentes bénéficiaires sur Suez se traduit donc par un abaissement des projections sur sa maison mère : Nos estimations d'Ebitda, de résultat opérationnel et de bénéfice par action sont coupées respectivement de 0,5, 0,9 et 1,7% sur la période 2018-2022, précise la note de Bryan Garnier consacrée à Engie. Verdict : l'objectif de cours est mécaniquement réduit de 0,5 euro pour redescendre à 16 euros. Malgré cet ajustement, Pierre-Antoine Chazal veut croire à la poursuite de la recovery sur Engie : son opinion "achat" sur le titre est reconduite.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.