Bryan Garnier abaisse le curseur sur Marie Brizard

Bryan Garnier abaisse le curseur sur Marie Brizard©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 novembre 2017 à 09h58

Après avoir rencontré la semaine dernière Jean-Noël Reynaud, directeur général de Marie Brizard Wine & Spirits, Bryan Garnier procède à des ajustements sur le dossier. La valorisation est ramenée à 14,80 euros contre 15,70 euros précédemment, pour une recommandation "acheter" inchangée.

Le broker justifie cet abaissement par la prise en compte des difficultés en France, en Pologne et aux Etats-Unis mises en relief par les chiffres décevant du troisième trimestre. Bryan Garnier comprend de son échange avec le CEO de MBWS que le groupe a réduit ses dépenses de marketing et de promotion, ce qui explique la faiblesse de l'activité Marques, en attendant les effets des mesures correctives, dont une nouveau packaging et une nouvelle politique tarifaire pour Sobieski outre-Atlantique.

Le bureau d'analyses retient par ailleurs les velléités d'acquisitions de MBWS, que ce soit dans le rhum, dans les marques locales ou dans le cognac, activité dans laquelle le groupe entend devenir le numéro 10 mondial. Enfin, parmi les facteurs d'amélioration opérationnelle, Bryan Garnier souligne l'investissement de 4 ME projeté dans un logiciel ERP, lequel entrera en service en 2019.

 
1 commentaire - Bryan Garnier abaisse le curseur sur Marie Brizard
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug .....


    référence à l'article :

    Olivier Rouquan : « Il y a un doute sur la capacité d'En marche à tenir sa promesse de régénération démocratique »
    Statut : refusé
    Il y a 13 minutes
    le 20 11 2017 à 10 30

    ca va bien au delà de ça, c'est tout l'édifice actuel qui est construit sur autre chose que la Démocratie.

    Quelques exemples pour illustrer le propos : Les Français n'ont pas voulu de LE MAIRE, Macrfon l'impose !
    Les Français n'ont pas voulu de JUPPE Macron tente de l'imposer,

    Les français sont appelés à critiquer l'élection du représentant des Républicains car il refuserait de se confronter devant des journalistes fonctionnaires de l'audiovisuel piblic à ses collègues...et non seulement le représentant de LREM est seul à se présenter mais de plus on nous explique aujourd'hui qu'il est normal qu'il reste ministre pour toucher un salaire puisque LREM ne veut le payer ;

    Et si ce n'est suffisant pour comprendre le sens que donne Macron au mot démocratie, il suffira d'interroger les démissionnaires de LREM, ils ont certainement des choses à dire, mais comme pour le reste l'audiovisuel en mal de subventions va bien se garder de faire " des compléments d'enquêtes"

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]