Burberry : chute après ses résultats

Burberry : chute après ses résultats
Burberry mode luxe

Boursier.com, publié le jeudi 13 mai 2021 à 09h22

LVMH et Kering tentent de résister à la baisse des marchés en début de séance alors que Burberry chute à Londres malgré le bond de son activité au premier trimestre grâce notamment à une demande soutenue en Asie. Les ventes au détail du groupe britannique ont grimpé de 32% (en comparable) sur les trois premiers mois de l'année, soit dans le haut de la fourchette de prévisions. Les revenus restent néanmoins inférieurs de 5% à leur niveau d'il y a deux ans. Les deux géants français sont eux parvenus à dépasser le niveau de leurs ventes du premier trimestre 2019 sur les trois premiers mois de 2021. Sur l'ensemble de l'exercice clos fin mars, Burberry a enregistré un profit opérationnel de 521 M£ contre 189 M£ un an plus tôt, pour des revenus de 2,34 Mds£, en baisse de 10% à change constant.

LVMH et Kering tentent de résister à la baisse des marchés en début de séance alors que Burberry chute à Londres malgré le bond de son activité au premier trimestre grâce notamment à une demande soutenue en Asie. Les ventes au détail du groupe britannique ont grimpé de 32% (en comparable) sur les trois premiers mois de l'année, soit dans le haut de la fourchette de prévisions. Les revenus restent néanmoins inférieurs de 5% à leur niveau d'il y a deux ans. Les deux géants français sont eux parvenus à dépasser le niveau de leurs ventes du premier trimestre 2019 sur les trois premiers mois de 2021. Sur l'ensemble de l'exercice clos fin mars, Burberry a enregistré un profit opérationnel de 521 M£ contre 189 M£ un an plus tôt, pour des revenus de 2,34 Mds£, en baisse de 10% à change constant.

"Au cours de l'exercice 2022, la progression de la marge d'exploitation ajustée sera affectée par la normalisation des charges d'exploitation et l'augmentation des investissements pour accélérer la croissance, avec une augmentation plus significative de la marge par la suite. Nous nous concentrons et continuons à investir dans nos objectifs sociaux et de développement durable en devenant neutre en carbone d'ici 2022, en défendant la diversité et l'inclusion et en ayant un impact positif sur un million de personnes dans les communautés dans lesquelles nous opérons ", souligne Burberry.

Alors que les ventes de l'exercice 2022 connaîtront "certainement" un fort rebond post-Covid, l'Ebit ajusté sera "sous pression" en raison d'une augmentation des dépenses opérationnelles, d'un investissement accru dans la marque et de vents contraires liés aux taux de change, affirme Morgan Stanley. Les nouvelles perspectives à moyen terme indiquent une "certaine hausse" par rapport aux prévisions de ventes du consensus, mais suggèrent également que la progression des marges sera plus lente que prévu, ce qui pourrait signifier "des améliorations minimales des résultats à moyen terme".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.