Burberry : une publication encourageante

Burberry : une publication encourageante
Burberry luxe

Boursier.com, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 11h52

Les grands noms français du luxe ne profitent guère de la publication de Burberry, dont le titre prend près de 3% à Londres. Le groupe britannique a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, les analystes jugeant la performance 'encourageante', d'autant que le management a constaté une reprise de la croissance en octobre.

Sur les trois mois clos fin septembre, la firme a vu ses ventes à magasins comparables reculer de 6%, notamment grâce à une croissance à deux chiffres en Chine continentale, en Corée et aux États-Unis, alors que le marché tablait sur un recul de 12%. Sur l'ensemble du semestre, le profit opérationnel a chuté de 75% à 51 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 878 M£, en baisse de 31%. Le groupe a renoué avec un free cash-flow positif depuis le mois d'août.

"Alors que le virus continue à avoir un impact sur les ventes dans la région EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique), au Japon et en Asie du Sud-Pacifique, nous sommes encouragés par notre reprise générale et la forte réaction à notre marque et à nos produits, en particulier parmi les nouveaux clients et les jeunes", a déclaré Marco Gobbetti, directeur général de Burberry.

Si 10% des magasins Burberry dans le monde sont fermés à la suite de nouvelles mesures de confinement en Europe, notamment à Londres et à Paris, la marque a précisé qu'elle attirait de nouveaux consommateurs plus jeunes. Burberry a déclaré qu'en conséquence, elle avait décidé de réduire les démarques qui auraient constitué un manque à gagner pour le second semestre de son exercice financier. Une décision clairement bien perçue même si elle devrait peser sur les ventes de la période.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.