Bureau Veritas : légère baisse du chiffre d'affaires trimestriel, dividende suspendu

Bureau Veritas : légère baisse du chiffre d'affaires trimestriel, dividende suspendu©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 avril 2020 à 18h02

Le groupe Bureau Veritas a réalisé un chiffre d'affaires de 1,14 milliard d'euros au premier trimestre 2020, en repli de 3% par rapport à l'exercice précédent dont -1,9% à taux de change constant. 3 des 6 activités du groupe enregistrent cependant une croissance organique : Marine & Offshore à +8,7% Industrie à +2,9% et Agroalimentaire & Matières Premières à +0,2%.

La crise du Covid-19 a eu un impact principalement sur les opérations en Chine. Ailleurs, les effets de la pandémie se feront très fortement sentir à partir du deuxième trimestre. Le groupe s'attend donc à ce que le deuxième trimestre 2020 soit très fortement affecté par les mesures de confinement qui ont été mises en place notamment en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Dans ces conditions exceptionnelles, les objectifs 2020 ne sont plus pertinents et Bureau Veritas juge qu'il serait prématuré de fournir une vision ferme de 2020 à ce stade.

Bureau Veritas a pris des mesures visant à contrôler les coûts et la trésorerie. Celles-ci incluent notamment la suspension de tous les investissements non essentiels et la mise en place d'un plan d'austérité à travers le monde, incluant l'ajustement proactif de la structure de coûts.

Le Conseil d'administration de Bureau Veritas a décidé exceptionnellement de ne plus proposer la distribution de dividende (0,56 euro par action) à l'Assemblée générale annuelle des actionnaires appelée à statuer sur les comptes de l'exercice 2019, le 26 juin 2020. Sur la base des dernières recommandations sanitaires, le Groupe a décidé de tenir son Assemblée générale annuelle des actionnaires à huis clos.
La décision relative au dividende annule une sortie de trésorerie d'environ 250 millions d'euros et est conforme aux dispositions réglementaires françaises en matière de modération des dividendes en contrepartie d'aides publiques comme le recours aux dispositifs de chômage partiel.

Afin de s'associer personnellement à l'esprit de solidarité et de responsabilité de Bureau Veritas envers toutes ses parties prenantes, le Président du Conseil d'administration et le Directeur général ont décidé de baisser de 25% leur rémunération fixe pendant la période de chômage partiel des salariés de Bureau Veritas en France. Ces sommes seront versées à La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.