Capgemini développe un centre de mission pour cartographier les sources de CO₂ à l'échelle planétaire

Capgemini développe un centre de mission pour cartographier les sources de CO₂ à l'échelle planétaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 juillet 2020 à 08h28

Le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) missionne Capgemini pour le développement, la qualification, la validation et la maintenance du Centre de Mission MicroCarb. L'objet de la mission spatiale MicroCarb, dont le satellite porte le même nom, est la mesure en continu de la concentration atmosphérique en CO?, le gaz à effet de serre principal responsable du réchauffement climatique. Elle permettra de cartographier les sources et puits de CO? à l'échelle planétaire.

La mission MicroCarb est la première mission européenne issue d'un partenariat entre le CNES, UKSA (United Kingdom Space Agency, l'agence spatiale britannique) et EUMETSAT (Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques localisée en Allemagne) au travers d'une contribution H2020 de l'Union Européenne. Elle va permettre une meilleure compréhension des échanges de carbone au niveau de la surface terrestre, grâce à un instrument de mesure innovant : un spectromètre à réseau capable de mesurer la concentration atmosphérique en CO? sur l'ensemble du globe avec une grande précision. Le satellite MicroCarb dont le lancement est prévu fin 2021 utilisera la lumière solaire reflétée sur la surface terrestre pour alimenter son instrument en signal.

Les équipes du secteur spatial de Capgemini mobilisées
Dans le cadre d'un appel d'offre portant sur le développement du Centre de Mission MicroCarb, un dispositif innovant a été proposé au CNES par Capgemini pour répondre aux exigences particulières de cette mission scientifique. Elle demande en effet de la flexibilité dans la définition des méthodes de programmation et dans les algorithmes de traitement des données, mais aussi de la réactivité pour leur mise en oeuvre. Capgemini a proposé une approche optimisant les produits issus du patrimoine d'outils génériques utilisés par EUMETSAT et le CNES pour le catalogue et le traitement des données, tout en garantissant une cohérence au niveau de l'architecture globale du système informatique du CNES.

L'intégration et le déploiement des développements spécifiques relatifs à la programmation du satellite, la mise au point de modèles de calculs et le traitement des données spatiales, réalisés par les équipes du projet se font sur une plateforme Devops partagée et installée dans l'environnement informatique du CNES. Ces activités se poursuivront pendant une année, lors de la phase de recette en vol après le lancement du satellite. L'équipe projet de Capgemini est constituée d'une quinzaine d'experts qui maîtrisent les exigences du secteur spatial tout en comprenant les besoins de la communauté scientifique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.