Capgemini encourage les actionnaires d'Altran à apporter leurs actions

Capgemini encourage les actionnaires d'Altran à apporter leurs actions©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 décembre 2019 à 17h04

Capgemini encourage ce jour les actionnaires d'Altran à apporter leurs actions à l'offre amicale d'ici le 22 janvier 2020, date fixée par l'AMF à la suite de la décision du Premier Président de la Cour d'appel de Paris de rejeter la demande de report de la clôture de l'offre. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a fixé en effet au 22 janvier la date de clôture de l'offre amicale de Capgemini sur Altran Technologies. Cela fait suite à la décision du Premier Président de la Cour d'appel de Paris de rejeter la demande d'un actionnaire minoritaire de reporter la date de clôture de l'offre. Les actionnaires d'Altran ont donc jusqu'au 22 janvier 2020 pour apporter leurs actions à l'offre de Capgemini au prix de 14 euros par action.

Paul Hermelin, PDG du groupe Capgemini, ajoute : "La décision du Premier Président de la Cour d'appel de Paris et la fixation de la date de clôture par l'AMF clarifient le calendrier pour les actionnaires d'Altran et représentent une étape importante dans la finalisation du rapprochement des deux sociétés. Notre offre à 14 euros par action représente une prime substantielle de 33% pour les actionnaires d'Altran. Ce prix repose sur notre solide connaissance de l'industrie et la due diligence que nous avons menée sur Altran, mais est également le résultat de négociations approfondies y compris avec l'actionnaire de référence d'Altran". "Cette opération permettra aux grandes entreprises industrielles de bénéficier pleinement de l'expertise et des services IT proposés par Capgemini", ajoute le dirigeant.

Le conseil d'administration d'Altran a considéré que cette offre amicale était conforme aux intérêts d'Altran, de ses actionnaires et de ses salariés, et a recommandé aux actionnaires d'Altran d'apporter leurs actions à l'offre. L'expert indépendant a relevé que le prix offert de 14 euros par action fait ressortir une prime par rapport à l'ensemble des critères d'évaluation retenus à titre principal et donc sur 'la pleine valeur de la société Altran, sans intégrer les risques d'exécution'. L'expert a estimé ce prix équitable d'un point de vue financier pour les actionnaires d'Altran... La Cour d'appel de Paris se prononcera sur le recours au fond d'ici fin mars 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.