Carbios offre des BSAR à ses actionnaires, exerçables à 10,40 euros

Carbios offre des BSAR à ses actionnaires, exerçables à 10,40 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 07h12

Carbios va attribuer des bons de souscription d'actions remboursables à ses actionnaires. L'attribution est gratuite et le prix d'exercice est fixé à 10,40 euros, soit une petite prime de l'ordre de 10,4% par rapport au cours en date du 20 novembre. Un BSAR sera distribué par action détenue en date du 23 novembre. Il faudra 21 BSAR pour obtenir 2 actions Carbios nouvelles.

Les bons seront exerçables du 28 novembre 2017 au 30 novembre 2018. Ils deviendront caducs s'ils n'ont pas été exercés dans la fenêtre de tir, durant laquelle ils seront cotés (Carbios BSAR, ISIN FR0013297587). La société n'a pas connaissance des intentions de ses principaux actionnaires. En cas d'exercice de la totalité des BSAR, un actionnaire détenant 1% du capital se verrait dilué à 0,91%. La société dispose d'une faculté de remboursement anticipé à 0,01 euro si le cours monte trop. Dans les faits, cela permet surtout à Carbios de pousser à l'exercice des BSAR.

Ce type d'opération permet à la société de renforcer ses fonds propres et d'obtenir des liquidités tout en associant les actionnaires, qui n'investissent que si le cours est suffisamment intéressant par rapport au prix d'exercice. Si tous les BSAR étaient exercés, cela correspondrait à une augmentation de capital brute de 4,51 millions d'euros.

 
1 commentaire - Carbios offre des BSAR à ses actionnaires, exerçables à 10,40 euros
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Gérard Filoche exclu du PS après son tweet antisémite
    Statut : refusé
    Il y a 10 heures
    le 21 11 2017 à 20 59

    Moi je dis que c'est dommage que de se prive d'un tel spécimen de la nomenklatura qui a sévit tant d'années à la destruction de l'industrie française! alors qu'il il était généreusement payé par le contribuable pour faire office d'inspecteur du travail ! quel gâchis touts de même qu'il soit aujourd'hui en "carence" du PS !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]