Carmat bat la chamade

Carmat bat la chamade
Professeur Alain Carpentier cardiologue carmat

Boursier.com, publié le jeudi 06 février 2020 à 14h29

Carmat s'envole en bourse de 10% ce jeudi à 21,55 euros, alors que le concepteur du projet de coeur artificiel a annonce que l'autorité de santé des États-Unis (FDA) avait entièrement approuvé sa demande d'exemption des dispositifs expérimentaux pour lancer une étude clinique de faisabilité. Le protocole a été modifié et portera sur 10 sujets éligibles à la transplantation, au sein d'un réseau de 7 centres cliniques américains de renom.
Le critère d'évaluation principal de l'étude est la survie du patient à 180 jours après l'implantation ou une transplantation cardiaque réussie dans les 180 jours suivant l'implantation. Il s'agit d'une étude par étapes avec un rapport sur l'état d'évolution des 3 premiers patients à 60 jours, avant le recrutement des 7 patients suivants.

Carmat a également obtenu l'approbation conditionnelle de deux comités éthiques (IRB - Institutional Review Boards) et cette approbation complète de la FDA permet à la société d'accélérer les discussions avec d'autres IRB et des sociétés de recherche sous contrat pour les 7 centres. La société travaille également en étroite collaboration avec les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS) pour obtenir une compensation des coûts de l'étude, avec pour objectif d'initier le recrutement des patients au 4ème trimestre 2020.

Carmat présentera le protocole à l'occasion du symposium 2020 sur le support mécanique pour le coeur et les poumons de l'Association américaine de chirurgie thoracique (AATS - American Association for Thoracic Surgery), le 14 février, à Houston (Texas). Portzamparc parle de "bonne nouvelle qui montre que Carmat a pu apporter des réponses satisfaisantes aux questions des experts de la FDA... Bien que les discussions avec les CMS retardent le recrutement du premier patient américain, les avantages pourraient être importants pour Carmat en cas d'obtention d'un accord de financement". De quoi rester à l'achat en visant un cours de 22,90 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.