Carmat : une perte de 41,7 millions d'euros en 2018

Carmat : une perte de 41,7 millions d'euros en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 13 février 2019 à 08h22

Carmat publie ses résultats 2018 et maintient ses perspectives de développement pour 2019. Le coeur artificiel total développé par le groupe étant encore en phase de développement clinique, la société n'a enregistré aucun chiffre d'affaires durant l'exercice 2018. Les charges d'exploitation se sont élevées à 43,5 ME (+40% par rapport à l'exercice 2017), reflètent la poursuite du processus de marquage CE mené avec DEKRA (objectif de soumission du dossier technique en 2019), la conduite de l'étude PIVOT dont les résultats positifs de la première cohorte de 10 patients ont été présentés le 15 janvier, la montée en puissance de la capacité industrielle avec la certification du site de production de Bois-d'Arcy et le transfert de l'essentiel de la production sur ce site, ainsi que la poursuite de la transformation de Carmat en une société industrielle et commerciale, avec notamment le renforcement de sa structure marketing et commerciale ainsi que l'adaptation de son système d'information.

Perte creusée

Après prise en compte des autres postes du compte de résultat, et notamment des reprises de provisions d'exploitation, du résultat financier et du Crédit d'Impôt Recherche, Carmat enregistre sur l'exercice 2018 une perte de 41,7 ME, contre une perte de 29,2 ME en 2017.

Moyens financiers satisfaisants

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 25,3 ME, contre 60,7 ME à fin 2017. En outre, Carmat bénéficie notamment d'une ligne de financement flexible en fonds propres mise en place avec Kepler Cheuvreux, dans le cadre de laquelle elle disposait au 31 décembre 2018 d'une capacité de tirage de 24,2 ME, et d'un financement non dilutif de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) via un prêt de 30 ME accordé le 17 décembre 2018. A la clôture de l'exercice 2018, Carmat n'avait pas encore fait usage du prêt. Compte tenu de ces éléments, la Société est confiante dans sa capacité à mener à bien son développement clinique et la préparation de la phase commerciale.

Quelles perspectives ?

En 2019, Carmat entend continuer à concentrer ses efforts et ressources sur ses priorités stratégiques, à savoir la finalisation de l'étude PIVOT avec l'achèvement du recrutement de la seconde cohorte de patients à court-terme, la soumission du dossier technique de marquage CE, l'obtention de l'autorisation de la FDA américaine pour initier une étude clinique de faisabilité (EFS) aux Etats-Unis, la poursuite de l'automatisation et de la fiabilisation du processus de production, ainsi que la préparation du lancement commercial de la prothèse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.