Carrefour collabore avec l'Autorité de la Concurrence

Carrefour collabore avec l'Autorité de la Concurrence©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 16 juillet 2018 à 20h22

Carrefour a pris connaissance de la communication de l'Autorité de la Concurrence, au sujet des investigations et enquêtes menées dans le cadre de la coopération à l'achat signée avec Système U le 8 juin, ainsi que pour le partenariat stratégique en cours de formalisation avec Tesco.

Carrefour a transmis à l'Autorité de la Concurrence les informations nécessaires à la bonne appréciation de ses projets de rapprochements à l'achat. Le Groupe dit collaborer depuis avec l'Autorité de la Concurrence et reste à l'entière disposition de ses équipes pour toute demande de précisions complémentaires. Le groupe de distribution assure : Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence et ont pour objectif de renforcer les liens des partenaires avec les fournisseurs, en leur ouvrant de nouvelles opportunités.

Rappelons que l'Autorité a ouvert des enquêtes pour approfondir les investigations sur les effets des accords de rapprochement à l'achat entre Auchan/Casino/Metro/Shiever d'une part, et Carrefour/Système U d'autre part. L'Autorité a décidé de renforcer ses investigations sur ces rapprochements à l'achat et a ouvert, pour chacun des accords, une enquête afin d'évaluer l'impact concurrentiel de ces rapprochements à l'achat sur les marchés concernés, tant à l'amont pour les fournisseurs, qu'à l'aval pour les consommateurs. Cette enquête a été élargie au rapprochement entre Carrefour et Tesco.

L'Autorité de la Concurren précise que dans ce cadre, les services d'instruction seront amenés à interroger les fournisseurs concernés par ces accords ainsi que leurs concurrents non concernés pas les accords. Les services d'instruction de l'Autorité invitent d'ailleurs les fournisseurs, qu'ils soient concernés ou non par ces rapprochements, à se rapprocher d'elle afin de lui faire part d'éventuelles préoccupations qu'ils pourraient avoir sur leurs effets.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU