Carrefour, un plan "pragmatique et plausible", selon UBS

Carrefour, un plan "pragmatique et plausible", selon UBS©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 février 2018 à 12h42

UBS repart à l'offensive sur Carrefour, en relevant sa recommandation à l'achat et en portant son objectif de cours de 16,50 à 24 euros. Pour Daniel Ekstein, qui suit le dossier pour la banque suisse, le plan Carrefour 2022 annoncé en janvier est "pragmatique et plausible", en ce qu'il vise à revenir aux fondamentaux de la distribution, à savoir l'utilisation de la taille critique pour réduire les prix, générer des économies, améliorer la gestion des stocks et appliquer une stricte discipline dans l'utilisation du capital.

Pour réussir son pari, le nouveau PDG Alexandre Bompard va pouvoir s'appuyer sur des leviers internes qui vont lui permettre d'abaisser les prix tout en protégeant les marges et le cash-flow. Le spécialiste estime que cette stratégie mérite des multiples de valorisation plus élevés. Le timing joue en faveur du distributeur, aussi bien au niveau réglementaire que macroéconomique. Le dossier va aussi bénéficier de l'un des multiples les plus faibles en matière de valorisation sur chiffre d'affaires du secteur et d'un consensus qui n'attend pas grand-chose, créant un bon rapport risque / potentiel.

Pour réussir son redressement, Carrefour va devoir régler le problème de ses hypermarchés en France, qui représentent la moitié de ses revenus. La perte de parts de marché face Leclerc est avant tout une question de perception de prix, car le groupe rivalise avec son concurrent au niveau des produits frais, de l'environnement de ses magasins et du service client. En réalité, la perception qu'ont les consommateurs des prix de Carrefour est pire que la réalité. Combler l'écart est cependant une tâche difficile, mais UBS pense qu'elle est réalisable, notamment avec la stratégie du management de renforcer la proportion des produits en marques propres.

Malgré le ralliement d'UBS, un tiers seulement des 30 analystes qui suivent le dossier ont une recommandation positive actuellement. Mais les meilleures opportunités apparaissent souvent avant que le courant majoritaire ne réagisse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Carrefour, un plan "pragmatique et plausible", selon UBS
  • avatar
    momopoil -

    En clair et sans LDB, des licenciements pour goinfrer les actionnaires !

    avatar
    Tueur -

    ouais , t'as tout compris mon brave Insoumis ........

  • avatar
    PATTDU59 -

    A quand une révolution que la tete de gens comme Bompard finisse sur pique comme en 1789.

    avatar
    Tueur -

    va jouer aux billes .......

  • avatar
    PATTDU59 -

    A quand une révolution que la tete de gens comme Bompard finisse sur pique comme en 1789.

  • avatar
    PATTDU59 -

    Et le personnel dans tout ca? On le jettes? Pour ma part j ai decidé de boycotter Carrefour.. Qui me suit?

    avatar
    marredesraleurs -

    Dans notre village on a ré ouvert notre "suppérette" avec uniquement des produits direct producteurs, (légumes, viandes,droguerie, ect) et de ce fait nous "boycottons" toutes ces grandes surfaces tant pis pour les emplois en jeux, nous tenons a nos agriculteurs!!!

    avatar
    Tueur -

    moi, j'achète des actions Carrefour .......