Casino cède 5% de Mercialys pour alléger sa dette

Casino cède 5% de Mercialys pour alléger sa dette©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 23 août 2020 à 19h15

Dans le cadre de son plan de cession d'actifs, le groupe de distribution Casino a procédé à la cession additionnelle et définitive de 5% du capital de Mercialys au travers du total 'return swap' (TRS) Mercialys.

Avec cette opération le Groupe Casino va encaisser 26 millions d'euros de produits de cessions. Ils seront versés sur le compte séquestre dédié au remboursement de la dette brute.

Cette cession ramène la participation du Groupe Casino dans Mercialys de 25,3% à 20,3% des droits de vote.

Vaste plan de cession d'actifs

Casino est en effet engagé dans un vaste plan de cessions d'actifs afin de réduire son niveau de dette. A la présentation de ses derniers résultats semestriels, le groupe de distribution stéphanois avait annoncé, le 30 juillet dernier, un résultat net de l'ensemble consolidé déficitaire de -445 millions d'euros (-226 ME au 1er semestre 2019). Fin juin, la dette financière nette du groupe était de 4,8 milliards d'euros, en augmentation de 100 ME par rapport au 1er semestre 2019,

La réduction de la dette brute avec l'allocation de l'ensemble des produits du plan de cession au désendettement fait partie des objectifs du groupe pour le 2e semestre 2020. Casino a d'ailleurs engagé un plan de cession de 4,5 MdsE d'actifs non stratégiques, plan de cession que le groupe poursuit donc avec la cession de titres Mercialys

Dans le cadre de ce plan de cession, le groupe Casino a récemment annoncé la vente de 567 magasins et 3 entrepôts Leader Price en France métropolitaine à Aldi France, pour une valeur d'entreprise de 735 ME. Le groupe stéphanois a également finalisé la cession de sa filiale Vindémia, leader de la grande distribution dans l'océan Indien pour un produit de cession de 207 ME au 30 juin 2020.

Le montant des cessions d'actifs déjà réalisées par Casino était de 2,8 MdsE au 30 juin 2020.

Mercialys sous pression

Depuis un an, le titre Mercialys est sous pression en Bourse... Sa capitalisation boursière a d'ailleurs fondu de près de 55% depuis le mois de janvier, dont 15% sur le dernier mois.

Après les mouvements sociaux du 2e semestre 2019 et au-delà de la crainte des marchés financiers liée au contexe de crise sanitaire, la perspective de reclassement de titres détenus par Casino n'est pas non plus étrangère à ce manque de souffle boursier. Le dossier est d'ailleurs sur ses plus bas historiques, puisqu'à la dernière clôture hebdomadaire, le titre était tombé à 5,65 euros bien loin de son actif net réévalué.

Rappelons que Mercialys prévoit pour 2020 une baisse de 10 à 15% du résultat des opérations (FFO) par action par rapport à 2019. Le dividende est annoncé dans une fourchette de 70% à 95% du FFO 2020. La décision de versement d'un acompte sur dividende sera prise au 4e trimestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.