Casino et Carrefour sous pression, Amazon inquiète

Casino et Carrefour sous pression, Amazon inquiète©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 février 2018 à 13h47

Le secteur de la distribution est une nouvelle fois sous pression en bourse alors que la spéculation bat son plein en France. Les ambitions d'Amazon dans l'Hexagone suscitent toujours autant d'interrogations mais une chose est certaine, l'arrivée du géant américain dans les produits de grande consommation, et notamment dans l'alimentaire, pourrait provoquer un véritable bouleversement dans le paysage français de la distribution.

Système U discute avec Amazon

Ce matin, c'est le patron de Système U qui affirme dans un entretien accordé au 'Figaro', discuter sur une éventuelle alliance avec Amazon. "Les discussions sont en cours (...) et c'est très loin d'être finalisé", explique Serge Papin. Un tel accord permettrait au groupe américain d'avoir accès à la centrale d'achat de Système U, mise en commun avec celle d'Auchan, une nécessité pour le service "Prime Now" de livraison express d'Amazon qui doit trouver des accords d'approvisionnement qui lui ont été jusqu'ici refusés. L'accord pourrait aussi voir Système U offrir ses produits de marque propre sur le site d'Amazon. "Nous sommes encore très loin de tout cela (...) et Amazon discute avec beaucoup d'autres acteurs", a néanmoins précisé à Reuters un porte-parole de Système U.

Les alliances se multiplient

Face aux ambitions d'Amazon, les distributeurs nationaux ont décidé d'accélérer le pas dans le digital. Auchan s'est allié au chinois Alibaba, Casino au britannique Ocado et Carrefour a noué une alliance en Chine avec Tencent et annoncé un plan d'investissement de 2,8 milliards d'euros pour rattraper son retard dans le e-commerce. Leclerc a quant à lui annoncé pour les prochains mois un service de vente à domicile.

En attendant, Casino perd actuellement 3,5% à 44,6 euros et Carrefour, qui dévoilera ses comptes après la clôture, cède 1% à 18,7 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU