Casino lance un programme de cessions de 1,5 milliard d'euros

Casino lance un programme de cessions de 1,5 milliard d'euros
caddie supermarché distributeur

Boursier.com, publié le lundi 11 juin 2018 à 17h57

Le groupe Casino a décidé du lancement d'un plan de cession d'actifs, afin de poursuivre la transformation de son modèle et accélérer son désendettement en France. Dans le cadre de la revue de son portefeuille d'activités, le groupe a identifié certains actifs non stratégiques, notamment immobiliers, pouvant être cédés pour une valeur estimée de 1,5 milliard d'euros, dont environ la moitié serait réalisée en 2018 et l'autre moitié début 2019. Ce plan complète le projet de cession de Via Varejo au Brésil, dont le processus se poursuit.

Le groupe Casino poursuit sa stratégie basée sur l'innovation en magasin, la digitalisation de la relation client et les partenariats avec des grands acteurs du e-commerce (Ocado et Amazon). Ses investissements sont concentrés sur les formats les plus porteurs et le e-commerce avec Cdiscount, avec une croissance axée sur les modèles en franchise.

"Les performances opérationnelles constatées à date en France sont bonnes et le groupe y anticipe au deuxième trimestre une croissance comparable du chiffre d'affaires (hors effets calendaires) supérieure à celle réalisée au premier trimestre", ajoute le groupe.

Au premier semestre 2018, le groupe devrait "dépasser ses objectifs annuels de croissance de la rentabilité en France et atteindre son objectif de désendettement".

Pour 2018, le groupe confirme ses objectifs annuels (communiqués lors de la publication des résultats annuels 2017, le 8 mars 2018) :
- d'une croissance organique de plus de 10% de son résultat opérationnel courant pour la distribution alimentaire en France (hors immobilier), et une croissance organique de plus de 10% de son résultat opérationnel courant consolidé (hors crédits fiscaux au Brésil),
- d'un cash-flow libre des activités poursuivies en France hors exceptionnels couvrant les frais financiers et les dividendes,
- de réduction de sa dette financière nette en France et pour le groupe.

Le désendettement autofinancé, complété par le produit des cessions d'actifs annoncées, permettra au groupe Casino "de réduire sa dette financière nette en France de l'ordre de 1 milliard d'euros à fin 2018". Sa position de liquidité disponible, jugée "déjà très élevée en France", s'en trouvera ainsi renforcée, étant rappelé qu'au-delà, le groupe dispose à ce jour de 3,3 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées et non tirées.

"La poursuite de la bonne performance de ses formats, couplée à la montée en puissance de nouveaux relais de rentabilité (alliance dans les achats avec Auchan, monétisation de la data, développement de GreenYellow, filiale du groupe spécialisée dans le solaire et l'efficacité énergétique) permettront au groupe de continuer à améliorer sa rentabilité en France en 2019 et 2020 à un rythme équivalent à celui de 2018", conclut le groupe Casino.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU