Cathay Pacific et Singapore Airlines n'échappent pas au marasme

Cathay Pacific et Singapore Airlines n'échappent pas au marasme©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 15 mai 2020 à 12h15

Malgré la (légère) reprise du trafic dans le ciel asiatique, les nuages sont encore très épais à l'horizon. Cathay Pacific et sa filiale Cathay Dragon ont essuyé une perte de 580,5 millions de dollars sur les quatre premiers mois de l'année et fait état de perspectives "très sombres"... Sur le seul mois d'avril, la compagnie basée à Hong-Kong a vu son trafic s'effondrer de 99,6% avec une moyenne de 458 personnes transportées par jour ! Le nombre moyen de passagers devrait rester autour des 500 par jour en mai : "nous ne prévoyons pas de reprise significative avant une longue période", a averti Ronald Lam, directeur commercial. "Les perspectives financières restent très sombres pour les mois à venir, au moins".

"En tant que transporteurs nationaux de Hong Kong, nous n'avons pas l'avantage d'un réseau domestique de passagers comme tampon", a souligné M.Lam. "Nous avons déjà annoncé que nous continuerons à exploiter un programme minimal au cours des deux prochains mois. Bien que nous ayons l'intention d'augmenter légèrement nos capacités de vols de 3% en mai à 5% en juin, celles-ci sont encore soumises à un éventuel assouplissement des mesures sanitaires du gouvernement".

Hier, Singapore Airlines, autre fleuron du secteur en Asie, a annoncé la toute première perte annuelle de son histoire sur fond d'effondrement de la demande due à la pandémie et de couvertures carburant mal adaptées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.