Cegedim : remporte un marché public dans les logiciels

Cegedim : remporte un marché public dans les logiciels©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 09h00

Un nouveau marché public remporté par Cegedim Logiciels Médicaux (CLM)... L'éditeur de logiciels médicaux et société de services destinés aux professionnels de santé, filiale du groupe Cegedim, a été choisi par Filieris, groupe de santé géré par la Caisse autonome nationale de la Sécurité sociale dans les mines (CANSSM) pour l'équipement de ses 72 centres de santé en France. La solution " full web " MLM et la plateforme relationnelle Docavenue de CLM seront déployées dès cette année dans ces centres, pour en faciliter la gestion quotidienne dans le respect continu des évolutions réglementaires.

CLM confirme le succès de ses solutions dédiées à l'exercice en centres de santé, avec la signature d'un contrat majeur. Il porte sur la " fourniture d'un logiciel de gestion " ainsi que " les prestations d'installations, de reprise de données, de formation, d'accompagnement, d'assistance et de maintenance " pour les 72 centres de santé gérés par Filieris. Répartis dans l'est, le nord et le sud de la France, ces centres emploient au total 216 médecins, 214 infirmières et 150 secrétaires.

Filieris a choisi d'équiper ces professionnels de la solution " full web " MLM de Cegedim Logiciels Médicaux (CLM). Cette solution bénéficie de l'hébergement sécurisé1 et détient le label " e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé " (v2) délivré par l'ASIP Santé. L'offre retenue intègre également la plateforme Docavenue,facilitant la mise en relation des patients avec les professionnels de santé, grâce à une solution intuitive de prise de rendez-vous et de rappel par SMS.

Cette offre sera déployée courant 2018. Parmi les critères de sélection figurent la performance du logiciel, sa simplicité d'utilisation et son ergonomie, l'accès rapide aux données médicales de synthèse et la possibilité d'opérer des requêtes en langage naturel. Du fait de la typologie de population prise en charge, les fonctionnalités devaient également faciliter les visites à domicile.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU