Cellectis disposait de 274 M$ en trésorerie au 31/12 en incluant Calyxt

Cellectis disposait de 274 M$ en trésorerie au 31/12 en incluant Calyxt©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 mars 2021 à 07h46

Au 31 décembre 2020, Cellectis, incluant Calyxt, disposait de 274 M$ en trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et de trésorerie bloquée consolidés, dont 244 M$ sont attribuables à Cellectis hors Calyxt. Cela se compare à 364 M$ de trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et trésorerie bloquée consolidés au 31 décembre 2019, dont 304 M$ étaient attribuables à Cellectis. Cette diminution nette de 90 M$ reflète principalement (i) un encaissement de 28 M$ au premier trimestre 2020 de la part de Servier dans le cadre de la modification de l'accord de licence, de développement et de commercialisation en mars 2020 et (ii) 21 millions de dollars de capital emprunté2 auprès d'un syndicat bancaire formé par un groupe de banques sous la forme d'un Prêt Garanti par l'Etat ("PGE"), (iii) 8 M$ de produit net reçu par Calyxt dans le cadre d'une nouvelle offre d'ADS en octobre 2020, en déduisant 1.250.000 d'actions Calyxt achetées par Cellectis pour une valeur de 5 M$ et 1 M$ de placements, frais d'agence et autres dépenses associées et (iv) un impact FOREX favorable de 9 M$, qui a été compensé par (ii) 112 M$ de flux nets de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation, d'investissement et de location-financement de Cellectis, (iii) 44 M$ de flux nets de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation et acquisitions d'immobilisation corporelles de Calyxt. "Nous estimons que notre trésorerie, nos équivalents de trésorerie, nos actifs financiers courants et comptes de trésorerie bloquée consolidés au 31 décembre 2020 seront suffisants pour financer chacune des activités de Cellectis et de Calyxt jusqu'à tard dans l'année 2022" commente le groupe.

Au 31 décembre 2020, Cellectis, incluant Calyxt, disposait de 274 M$ en trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et de trésorerie bloquée consolidés, dont 244 M$ sont attribuables à Cellectis hors Calyxt. Cela se compare à 364 M$ de trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et trésorerie bloquée consolidés au 31 décembre 2019, dont 304 M$ étaient attribuables à Cellectis.
Cette diminution nette de 90 M$ reflète principalement (i) un encaissement de 28 M$ au premier trimestre 2020 de la part de Servier dans le cadre de la modification de l'accord de licence, de développement et de commercialisation en mars 2020 et (ii) 21 millions de dollars de capital emprunté2 auprès d'un syndicat bancaire formé par un groupe de banques sous la forme d'un Prêt Garanti par l'Etat ("PGE"), (iii) 8 M$ de produit net reçu par Calyxt dans le cadre d'une nouvelle offre d'ADS en octobre 2020, en déduisant 1.250.000 d'actions Calyxt achetées par Cellectis pour une valeur de 5 M$ et 1 M$ de placements, frais d'agence et autres dépenses associées et (iv) un impact FOREX favorable de 9 M$, qui a été compensé par (ii) 112 M$ de flux nets de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation, d'investissement et de location-financement de Cellectis, (iii) 44 M$ de flux nets de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation et acquisitions d'immobilisation corporelles de Calyxt.
"Nous estimons que notre trésorerie, nos équivalents de trésorerie, nos actifs financiers courants et comptes de trésorerie bloquée consolidés au 31 décembre 2020 seront suffisants pour financer chacune des activités de Cellectis et de Calyxt jusqu'à tard dans l'année 2022" commente le groupe.

Le chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation consolidés se sont élevés à 16 M$ pour le quatrième trimestre 2020, contre 6 M$ pour le quatrième trimestre 2019. Le chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation consolidés se sont élevés à 83 M$ pour l'exercice 2020, contre 23 M$ pour l'exercice 2019. 72% du chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation consolidés étaient attribuables à Cellectis pour l'exercice 2020. Cette augmentation entre l'exercice 2020 et 2019 est principalement attribuable à un paiement initial de 28 M$ de Servier reçu en mars 2020 et à la reconnaissance de 19 M$ d'autres paiements initiaux et d'étapes déjà reçus sur les cinq cibles reprises sur la base de l'accord de licence, de développement et de commercialisation signé avec Servier signé en mars 2020. L'augmentation restante s'explique principalement par la hausse des ventes de tourteau de soja à haute teneur en acide oléique chez Calyxt.

Les coûts des revenus consolidés se sont élevés à 19 M$ pour le quatrième trimestre 2020, contre 6 M$ pour le quatrième trimestre 2019. Les coûts des revenus consolidés se sont élevés à 36 M$ pour l'exercice 2020, contre 11 M$ pour l'exercice 2019. Cette augmentation s'explique principalement par l'augmentation des ventes de tourteau de soja au cours de la période par Calyxt.

Frais de recherche et développement

Les frais de recherche et développement consolidés se sont élevés à 23 M$ pour le quatrième trimestre 2020 contre 30 M$ pour le quatrième trimestre 2019. Les frais de recherche et développement consolidés se sont élevés à 87 M$ pour l'exercice 2020 contre 92 M$ pour l'exercice 2019. 89% des frais de recherche et développement consolidés sont attribuables à Cellectis pour l'exercice 2020. La diminution de 5 M$ entre les exercices 2020 et 2019 est principalement attribuable à une diminution des charges sociales liées à l'attribution d'options de souscription d'actions et des charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie, respectivement de 1 M$ et 4 M$, la diminution des achats, charges externes et autres charges de 8M$, partiellement compensées par la hausse des charges de personnel de 9 M$.

Les frais administratifs et commerciaux consolidés se sont élevés à 12 M$ pour le quatrième trimestre 2020, contre 9 M$ pour le quatrième trimestre 2019. Les frais administratifs et commerciaux consolidés se sont élevés à 44 M$ pour l'exercice 2020, contre 43 M$ pour l'exercice 2019. 51% des frais administratifs et commerciaux consolidés sont attribuables à Cellectis pour l'exercice 2020. L'augmentation de 1 M$ est attribuable à l'augmentation des charges de personnel pour 3M$ et l'augmentation des achats, charges externes et autres charges de 4M$, partiellement compensée par la diminution des charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie pour 6 M$.

La perte nette consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 41 M$ (soit 0,95 $ par action) pour le quatrième trimestre 2020, dont 34 M$ sont attribuables à Cellectis, comparativement à une perte de 37 M$ (soit 0,88 $ par action) pour le quatrième trimestre 2019, dont 29 M$ étaient attribuables à Cellectis.
La perte nette consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 81 M$ (soit 1,91$ par action) pour l'exercice 2020, dont une perte de 54 M$ attribuable à Cellectis, comparativement à une perte de 102 M$ (soit 2,41$ par action) pour l'exercice 2019, dont 75 M$ étaient attribuables à Cellectis. Cette diminution de 18 M$ de la perte nette entre les exercices 2020 et 2019 est principalement attribuable à une augmentation importante des revenus de 59 M$, qui a été partiellement compensée par une augmentation des charges d'exploitation de 21 M$ et une diminution des gains financiers nets de 20 M$.

La perte nette ajustée consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 38 M$ (soit 0,88 $ par action) pour le quatrième trimestre 2020, dont 31 M$ sont attribuables à Cellectis, comparativement à une perte de 31 M$ (soit 0,73 $ par action) pour le quatrième trimestre 2019, dont 25 M$ étaient attribuables à Cellectis.
La perte nette ajustée consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 67 M$ (ou 1,57$ par action) pour l'exercice 2020, dont 44 M$ sont attribuables à Cellectis, comparativement à une perte de 79 M$ (ou 1,86 $ par action) pour l'exercice 2019, dont 60 M$ étaient attribuables à Cellectis.

Le groupe prévoit de consacrer ses dépenses sur Cellectis pour l'année 2021 dans les domaines suivants :
"Support du développement de notre portefeuille de produits candidats, comprenant les dépenses de fabrication et d'essais cliniques de UCART123, UCART22 et UCARTCS1, ainsi que de nouveaux produits candidats ;
Exploiter nos capacités de fabrication de pointe à Paris, France, et Raleigh, Caroline du Nord ;
Renforcement de nos départements de fabrication et clinique, notamment en recrutant du personnel de talent".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.