Cellectis : en perte de 79 M$ en 2018 mais une trésorerie suffisante pour se financer jusqu'en 2021

Cellectis : en perte de 79 M$ en 2018 mais une trésorerie suffisante pour se financer jusqu'en 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 mars 2019 à 06h45

Le chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation consolidés s'élevaient pour Cellectis à 3,07 M$ pour le 4e trimestre 2018 (7 M$ pour le 4e trimestre 2017). Il porte à 21,4 M$ le chiffre d'affaires de l'exercice 2018 (34 M$ pour l'exercice 2017). Ce repli s'explique principalement par la diminution de la reconnaissance de paiements initiaux déjà versés et des remboursements de frais de recherche et développement en relation les collaborations thérapeutiques.

Les frais de R&D consolidés sont stables à 21M$ pour les trimestres 2018 et 2017. Les frais de R&D consolidés se sont établis à 77 M$ pour l'exercice 2018 (79 M$ pour l'exercice 2017). 89% des frais de R&D consolidés sont attribués à Cellectis en 2018. La diminution de 2 M$ entre 2018 et 2017 est principalement liée à la réduction de 6 M$ des charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie et d'1 M$ de charges sociales sur l'attribution d'options d'achat d'actions. Cette baisse a été partiellement compensée par une augmentation de 4 M$ des charges de personnel, notamment en raison d'une augmentation des effectifs de R&D, ainsi qu'une augmentation d'1 M$ des achats et de charges externes. Les frais administratifs et commerciaux consolidés s'élevent à 47M$ pour l'exercice 2018 (45M$ pour l'exercice 2017).

La perte nette consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis se monte à 78,69 M$, 1,93 $ par action pour l'exercice 2018 (99,36 M$, soit 2,78 $ par action pour l'exercice 2017), dont 60 M$ sont relatifs à Cellectis (85M$ en 2017). Cette diminution de 20 M$ de la perte nette entre 2018 et 2017 est principalement due à une augmentation significative du résultat financier de 28 M$, partiellement compensée par une augmentation des pertes d'exploitation de 12M$, dont 11M$ sont relatifs à Calyxt.

La perte nette ajustée attribuable aux actionnaires de Cellectis, qui exclut les charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie, s'élevait à 44 M$ (soit 1,08 $ par action) pour l'exercice 2018.

Trésorerie

Au 31 décembre 2018, Cellectis et Calyxt disposaient ensemble de 452 M$ en trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants, dont 358 M$ sont attribuables à Cellectis. En comparaison, la trésorerie consolidée au 31 décembre 2017 s'élevait à 297 M$, dont 240 M$ étaient attribuables à Cellectis. Cette augmentation nette de 155 M$ correspond principalement à un produit net de 227M$ provenant des deux offres secondaires de titres distinctes réalisées par Cellectis et Calyxt en 2018. Les flux nets de trésorerie utilisés par les activités opérationnelles en 2018 s'élevaient à 68M$, dont 48 M$ attribuables à Cellectis.

"Nous estimons que notre trésorerie, nos équivalents de trésorerie et nos actifs financiers courants consolidés au 31 décembre 2018 seront suffisants pour financer nos activités jusque dans l'année 2021", indique le groupe.

Perspectives

Cellectis prévoit de consacrer ses dépenses 2019 dans les domaines suivants :
- Prise en charge du portefeuille de produits candidats, y compris les dépenses de fabrication et d'essais cliniques de UCART123, UCART22 et UCARTCS1.
- Mise en place de capacités de fabrication de pointe, et
- Renforcement des départements de fabrication et cliniques, notamment en recrutant du personnel de talent.

Calyxt prévoit de consacrer ses dépenses en 2019 dans les domaines suivants :
- Lancement de ses produits à base de soja à haute teneur en acide oléique, incluant son huile de soja Calyno à haute teneur en acide oléique et son tourteau de soja,
- Soutien à son portefeuille de produits innovants et,
- Renforcement des fonctions commerciales, générales et administratives.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.