Cellectis obtient une protection additionnelle en ingénierie des génomes

Cellectis obtient une protection additionnelle en ingénierie des génomes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 octobre 2016 à 06h51

L'office américain de la propriété intellectuelle (USPTO) a accordé un brevet couvrant l'utilisation d'endonucléases chimériques pour l'inactivation de gènes à l'Institut Pasteur et au Boston Children's Hospital. Cellectis est titulaire de droits exclusifs sur ce brevet, dont les co-inventeurs sont André Choulika et Richard C. Mulligan.

Le brevet U.S. 9,458,439 couvre une méthode permettant de modifier une séquence spécifique de l'ADN chromosomique de la cellule par l'induction d'une coupure du double brin en utilisant une endonucléase chimérique et la ligature non-homologue des extrémités de l'ADN (NHEJ). Cette invention est qualifiée de "fondamentale" par Cellectis, en ce qu'elle est à la base des technologies d'ingénierie des génomes les plus actuelles. Un précédent brevet couvrait depuis la fin 2014 l'utilisation d'endonucléases chimériques pour induire une recombinaison homologue.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Cellectis obtient une protection additionnelle en ingénierie des génomes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]