Cellectis se fait délivrer deux nouveaux brevets américains

Cellectis se fait délivrer deux nouveaux brevets américains©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 06h18

Cellectis poursuit ses actions de protection de propriété intellectuelle aux Etats-Unis avec la délivrance de deux brevets américains (US 9,855,297 et US 9,890,393) sur la découverte de certaines utilisations d'endonucléases guidées par ARN pour modifier génétiquement les cellules T. Les deux brevets revendiquent des méthodes par lesquelles les cellules T sont ingéniérées en utilisant l'expression transitoire de composants de CRISPR/Cas9. Ces inventions s'appuient sur les travaux initiés par des chercheurs de la société lorsque la technologie CRISPR a été découverte, indique le laboratoire. En Europe, le brevet EP3004337 a été accordé par l'OEB pour des inventions similaires.

Nous avons été les premiers à explorer le potentiel de la technologie CRISPR à ses débuts dans diverses applications, dans le domaine thérapeutique, mais aussi dans le domaine des plantes. Ce sont ces premiers résultats qui ont mené à l'octroi de cette nouvelle série de brevets. En tant que tels, ces brevets renforcent encore davantage la position de leader de Cellectis dans le domaine de l'édition du génome, a commenté le PDG, André Choulika. Cellectis répète à l'envi que ses technologies sont disponibles pour les tiers sous forme de licence. La paternité des brevets revient aux docteurs André Choulika, Philippe Duchateau et Laurent Poirot.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU