Celyad : mise à jour des programmes allogéniques de la société

Celyad : mise à jour des programmes allogéniques de la société
celyad logo

Boursier.com, publié le lundi 01 juin 2020 à 07h29

Celyad a annoncé une mise à jour des programmes allogéniques de la société. Cela comprend des données supplémentaires provenant de l'essai de phase 1 alloSHRINK évaluant le candidat CAR-T allogénique CYAD-101 sans modification génomique, basé sur une molécule inhibitrice des récepteurs des cellules T (TCR) (appelé TIM pour TCR-inhibitory molecule), pour le traitement du cancer colorectal métastatique (mCRC), ainsi qu'une mise à jour de la plateforme shRNA (short hairpin RNA ou petits ARN interférant en épingle à cheveux) de la société qui renforce la prochaine génération de produits candidats CAR-T de la série CYAD-200. Ces données ont été présentées lors du congrès scientifique virtuel de l'ASCO 2020 (American Society of Clinical Oncology), du 29 au 31 mai 2020.

Dr Frédéric Lehmann, vice-président du développement clinique chez Celyad, a déclaré : "Les dernières données sur la sécurité et l'activité clinique de l'essai alloSHRINK chez des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique démontrent une fois encore le profil différencié de CYAD-101 en tant que candidat CAR-T allogénique. L'absence d'évidence clinique de la réaction du greffon contre l'hôte (GvHD) pour CYAD-101, qui co-exprime le récepteur NKG2D avec notre nouvelle technologie TIM utilisée pour neutraliser la signalisation du complexe TCR, confirme le potentiel des approches sans modification génomique pour le développement de candidats CAR-T allogéniques.
En tenant compte de ces données cliniques positives, nous avons décidé d'élargir le programme pour inclure l'évaluation de CYAD-101 administré suite à la chimiothérapie FOLFIRI chez des patients mCRC réfractaires en tant que cohorte d'expansion de l'essai alloSHRINK. Dans l'ensemble, le traitement des patients atteints de cancer colorectal métastatique avancé et qui nécessitent un traitement au-delà des schémas thérapeutiques de deuxième ligne reste un grand besoin médical non satisfait. Nous pensons que le CYAD-101 pourrait offrir une approche immunothérapeutique unique pour traiter cette maladie incurable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.