Cerenis Therapeutics : autorisation des autorités réglementaires pour initier le recrutement de l'étude CER-209

Cerenis Therapeutics : autorisation des autorités réglementaires pour initier le recrutement de l'étude CER-209©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 19h30

Cerenis Therapeutics obtient l'autorisation du lancement prochain de la seconde phase de l'étude de Phase I, évaluant l'administration quotidienne pendant 28 jours de doses croissantes de CER-209 chez des patients ayant un risque élevé de développer une StéatoHépatite Non Alcoolique (NASH) et/ou des Hépatites Graisseuses Non Alcooliques (NAFLD). Les objectifs primaires de l'étude portent sur la sécurité et la tolérance après l'administration de doses multiples de CER-209. La pharmacocinétique et la pharmacodynamique seront également étudiées afin de définir la meilleure dose pour les prochaines études.

Le recrutement commencera d'ici fin mars 2018.

A l'occasion de la 2e Conférence Investisseurs sur la NASH, organisée par H.C. Wainwright le 19 mars à New York, Jean-Louis Dasseux présentera la technologie et la stratégie clinique du CER-209.

"Nous avons hâte de valider le profil de sécurité et de tolérance de CER-209 grâce à l'étude de phase I en doses multiples dont les résultats sont attendus au T4 2018. Au-delà des paramètres classiques de tolérance, de sécurité et de pharmacocinétique étudiés dans le cadre de cette étude, les premières données pharmacodynamiques liées au mécanisme d'action de CER-209 devraient confirmer le potentiel thérapeutique de notre candidat médicament. Le CER-209, en activant les voies métaboliques naturelles médiées par le récepteur P2Y13, favorise la reconnaissance des HDL et l'élimination des lipides par le foie. C'est précisément cet objectif de diminution des lipides hépatiques qui sera évalué lors de la phase II, prochaine étape des développements cliniques de CER-209. Une étape importante serait alors franchie dans le développement de ce traitement adressant la NASH et les NAFLD, parmi les principales causes de cirrhose aux Etats-Unis, ainsi que les maladies cardiovasculaires associées qui sont la principale cause de décès chez les patients atteints de stéatoses du foie" commente Jean-Louis Dasseux, fondateur et Directeur Général de Cerenis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU