Cerinnov Group : comptes dans le rouge au 1er semestre

Cerinnov Group : comptes dans le rouge au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 18h03

Cerinnov Group dévoile des résultats contrastés au titre du premier semestre 2019. Sur la période, l'activité s'inscrit en baisse à 7,15 millions d'euros contre un chiffre d'affaires de 7,91 ME un an plus tôt.

Marge brute robuste mais résultats en baisse

La hausse de la contribution des consommables dans le mix produit conjuguée à une meilleure industrialisation des machines liée au transfert d'une partie de la production au Portugal, s'est traduit par une nouvelle appréciation de la marge brute qui passe de 57,5% au S1 2018 à 63,3% au S1 2019, soit une progression de près de 6 points à période comparable sans être normative sur l'année. Le taux de marge attendu pour 2019 sera en progression par rapport à 2018 (55%).

Le recul du chiffre d'affaires, généré par un retard dans la prise de commandes et la réalisation des études associées (ne générant qu'une faible part du chiffre d'affaires à l'avancement des projets), n'a pas permis d'atteindre le seuil de rentabilité en dépit d'une maîtrise des charges et de la hausse du taux de marge. Dans ce cadre, l'EBITDA s'établit à -339 KE et le résultat d'exploitation à -778 KE, après prise en compte des variations nettes d'amortissements et de dépréciations.

Le résultat net est en perte de 1.031 KE sur la période contre -239 KE au 1er semestre 2018..

Au 30 juin 2019, Cerinnov Group affiche des capitaux propres de 9,2 ME, une dette financière de 7,3 ME et une trésorerie de 1,3 ME. La trésorerie devrait s'améliorer sur le second semestre, indique Cerinnov dans son communiqué.

Perspectives

Comme traditionnellement, l'activité du second semestre devrait être supérieure à celle du premier semestre, intégrant le chiffre d'affaires encore à reconnaître des projets déployés au cours des six premiers mois mais également les nouveaux projets, en cours de discussion, qui devraient être signés, déployés et facturés pour partie d'ici la fin d'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.