CFI : comptes publiés

CFI : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 juillet 2018 à 22h13

Les comptes semestriels de CFI établis au titre de la période close le 30 juin 2018 ont été arrêtés par la Gérance le 26 juillet 2018, après avoir été examinés par le Conseil de surveillance, lequel remplit également les fonctions de Comité d'audit.

Le 12 janvier 2018, Financière Apsys (société contrôlée par la famille Bansay) a acquis 89,11% du capital et des droits de vote de CFI - Compagnie Foncière Internationale (CFI) auprès de Yellow Grafton SC qui lui a cédé l'intégralité de sa participation au capital de CFI. En conséquence, Financière Apsys a déposé le 9 mai 2018 auprès de l'Autorité des marchés financiers, conformément aux articles 234-2 et suivants du Règlement général de l'AMF, un projet d'offre publique d'achat simplifiée au prix modifié de 1 euro par action (l'Offre).
L'AMF a rendu sa décision de conformité de l'Offre le 12 juin 2018. L'Offre publique s'est clôturée le 28 juin 2018, et Financière Apsys n'a acquis aucune action au cours de ladite Offre.

Assemblée générale ordinaire et extraordinaire des actionnaires de CFI du 15 mai 2018

L'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire des actionnaires de CFI qui s'est tenue le 15 mai 2018 (l'Assemblée Générale), a approuvé les comptes de l'exercice 2017, qui dégagent une perte de 160 KE. Elle a décidé :

- d'affecter la perte de 160 KE en report à nouveau, portant le report à nouveau au montant débiteur de 270 KE ;

- de procéder à une réduction de capital motivée par des pertes, réalisée par imputation du montant de report à nouveau déficitaire à hauteur de 265 KE, et par réduction corrélative de la valeur nominale des actions.

Après imputation du report à nouveau débiteur et après réduction de capital, le capital s'établit désormais à 248 KEUR et le report à nouveau à 5 KE (débiteur).

L'Assemblée Générale a décidé de transformer CFI en société en commandite par actions. La société Apsys Alliance Management SAS a accepté la qualité d'associé commandité.

Monsieur Maurice Bansay et Monsieur Fabrice Bansay ont été nommés en qualité de premiers gérants de CFI sous forme de société en commandite par actions dans les statuts de cette dernière pour une durée de dix (10) ans à compter du 15 mai 2018.

Le conseil d'administration de CFI a été destitué de toutes ses fonctions et a été dissout du seul fait de la réalisation de la transformation. Les mandats des commissaires aux comptes de la Société ont été maintenus.

L'Assemblée Générale a désigné en qualité de membre du conseil de surveillance de CFI sous sa forme de société en commandite par actions, pour une durée de quatre années qui prendra fin à l'issue de la réunion de l'assemblée générale ordinaire qui sera appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2021 :

- Madame Delphine Benchetrit,
- Madame Claire Vandromme,
- Monsieur Sacha Bansay, et
- Monsieur Manuel Tessier.

Comptes intermédiaires au 30 juin 2018

Le total du bilan, dont l'actif n'est plus constitué que de trésorerie, s'élève à 277 KE (vs 403 KE au 31 décembre 2017).
Le compte de résultat est impacté par l'absence de produits due à la rémunération, quasi nulle, des placements de trésorerie et par le coût du maintien de la structure cotée. Les charges d'exploitation y afférentes s'élèvent à 54 KE au 1er semestre 2018 contre 74 KE au 1er semestre 2017 et sont directement reflétées dans le résultat net, qui ressort lui-même en perte de 54 KE.

Le montant des capitaux propres ressort à 245 KE au 30 juin 2018 (300 KE au 31 décembre 2017).

Perspectives

Il n'est pas envisagé de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI, laquelle n'exerce actuellement aucune activité et n'a ni personnel, ni dette, ni d'autre actif à son bilan qu'un reliquat de trésorerie, sauf dans le cadre d'un éventuel rapprochement par voie de fusion entre CFI et Financière Apsys. Dans le cadre d'un tel rapprochement, l'activité de CFI serait réorientée vers la détention et le développement, direct ou indirect, d'actifs immobiliers commerciaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.