CGG : coup de pouce

CGG : coup de pouce
pétrole brut raffinerie

Boursier.com, publié le lundi 08 mars 2021 à 12h53

CGG grimpe de 3,5% ce lundi à 1,156 euro, alors que Barclays a revalorisé le dossier de 1,1 à 1,3 euro en restant à 'pondération en ligne' sur le groupe parapétrolier. Le compartiment de l'or noir est globalement soutenu aujourd'hui par la nouvelle poussée du baril de Brent qui a refranchi le cap des 70 dollars à Londres pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus... Les dernières attaques des forces yéménites Houthi contre des installations pétrolières en Arabie Saoudite ont accéléré cette nouvelle vague de hausse... Ces attaques menées au cours du week-end par des missiles et des drones n'auraient cependant pas endommagé les capacités de production saoudienne, mais elles entretiennent la pression haussière sur les cours de l'or noir qui avaient déjà grimpé en fin de semaine passée après le statu-quo surprise de l'Opep+ sur ses quotas de production.

CGG grimpe de 3,5% ce lundi à 1,156 euro, alors que Barclays a revalorisé le dossier de 1,1 à 1,3 euro en restant à 'pondération en ligne' sur le groupe parapétrolier. Le compartiment de l'or noir est globalement soutenu aujourd'hui par la nouvelle poussée du baril de Brent qui a refranchi le cap des 70 dollars à Londres pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus...
Les dernières attaques des forces yéménites Houthi contre des installations pétrolières en Arabie Saoudite ont accéléré cette nouvelle vague de hausse... Ces attaques menées au cours du week-end par des missiles et des drones n'auraient cependant pas endommagé les capacités de production saoudienne, mais elles entretiennent la pression haussière sur les cours de l'or noir qui avaient déjà grimpé en fin de semaine passée après le statu-quo surprise de l'Opep+ sur ses quotas de production.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.