CGG, tout savoir sur le calendrier et la dilution de l'augmentation de capital

CGG, tout savoir sur le calendrier et la dilution de l'augmentation de capital
Entré en flotte en 2011, l'Oceanic Sirius est un sistership de l'Ocanic Vega.

Boursier.com, publié le lundi 12 février 2018 à 07h56

CGG a bouclé son augmentation de capital, l'une des briques de son plan de redressement. Au vu de la complexité de l'opération et des nombreux instruments qu'elle a créés, la société a communiqué la liste et le nombre des différents titres qui vont arriver sur le marché, dont voici le bilan :

- 71.932.731 Actions Nouvelles, chacune assortie d'un BSA2

- 35.311.528 actions nouvelles résultant de la conversion en capital des OCEANE (dites actions créanciers 1)

- 449.197.594 nouvelles résultant de la conversion en capital des obligations senior (dites actions créanciers 2)

- 22.133.149 bons de souscription d'actions attribués gratuitement au profit des actionnaires (BSA1)

- 113.585.276 bons de souscription d'actions au profit des souscripteurs aux nouvelles obligations de second rang (les BSA3)

- 7.099.079 bons de souscription d'actions attribués gratuitement aux membres du comité ad hoc des porteurs d'obligations senior (BSA de Coordination)

- 10.648.619 bons de souscription d'actions attribués gratuitement aux membres du comité ad hoc des porteurs d'obligations senior (BSA Garantie).

Le règlement-livraison au lieu le 21 février pour tous les produits (actions nouvelles, des BSA2, des actions créanciers 1 et 2, des BSA1, des BSA3, des BSA de Coordination et des BSA Garantie). L'admission aux négociations sur Euronext Paris aura lieu à la même date pour les actions nouvelles, les BSA1, les BSA2 et les actions créanciers 1 et 2.

Sur une base totalement diluée mais avant qu'ils exercent leurs BSA1 et BSA2, les actionnaires qui détenaient 100% du capital avant les opérations de recapitalisation descendraient à 13,3%. S'ils exercent leurs BSA1 et leurs BSA2, leur situation s'améliorera un peu puisqu'ils monteraient à 21,8% du capital. Dans ce schéma, c'est-à-dire si tous les bons bénéficiant à toutes les catégories étaient exercés, les porteurs d'obligations senior possèderaient 73,7% de CGG et les porteurs d'OCEANE 4,5% (contre respectivement 81,8% et 5% si les BSA1 et BSA2 n'étaient pas du tout exercés).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU