Chargeurs : les résultats s'envolent au premier semestre, le titre décolle

Chargeurs : les résultats s'envolent au premier semestre, le titre décolle
Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 09h09

Chargeurs défie la crise ! Le spécialiste de la fabrication de films de protection des surfaces, de produits techniques et textiles a vu son EBITDA être multiplié par plus de deux au premier semestre, à 71,2 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 518,5 millions d'euros, en croissance de 59% (+54,4% en organique). Cette performance remarquable est portée par les ventes de Chargeurs Healthcare Solutions au 2ème trimestre, qui atteignent 253,9 millions d'euros, essentiellement réalisées en Europe. Le résultat net atteint 28,9 millions d'euros contre 8,3 ME un an plus tôt, dont 29 ME en résultat net part du Groupe, tiré par la forte augmentation du ROPA.

"Dans un contexte persistant d'incertitude sanitaire, économique et géopolitique, Chargeurs est en mesure de confirmer sa vision stratégique de long terme, soutenue par les résultats obtenus au cours des dernières années et l'engagement de référence du Groupe Familial Fribourg. Après un millésime 2020 inédit, marqué par certains besoins exceptionnels, nous faisons l'hypothèse prudente d'une année 2021 plus atone et plus volatile que les prévisions des instituts économiques, le plein effet mondial des plans de relance étant plutôt attendu à compter de 2022. Enfin, le Groupe annonce qu'il prépare son nouveau plan stratégique, "Leap Forward 2025", qui prendra le relais du programme "Game Changer" et sera présenté en mars 2021. Ce plan, appuyé par un bilan solide, actera le changement de dimension du Groupe, et visera entre 1 et 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2025 avec une forte rentabilité des capitaux engagés", affirme Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs.

Acompte sur dividende

Fort des performances réalisées par le Groupe au 1er semestre et de perspectives porteuses, le Conseil d'Administration a décidé de verser un acompte sur dividende d'un montant de 0,28 euro par action, assorti d'une option de paiement en actions.

Une guidance de ROA relevée

Quant aux perspectives, la remarquable performance du 1er semestre permet, malgré la persistance d'incertitudes très fortes, au management de confirmer un chiffre d'affaires annuel supérieur à 750 millions d'euros et de viser un résultat opérationnel des activités supérieur à 60 millions d'euros, en nette hausse par rapport à l'an dernier.

Le titre s'enflamme

Les investisseurs saluent logiquement ces annonces. Dans de gros volumes, l'action bondit de plus de 13% à 18,3 euros à l'ouverture du marché parisien. Midcap Partners parle d'une publication exceptionnelle. Au vu des résultats et des perspectives pour 2020 et les années suivantes, la valorisation actuelle semble toujours aberrante, selon le broker, qui reste ainsi à l''achat' avec un objectif de 24 euros.

Portzamparc évoque aussi des résultats exceptionnels, largement supérieurs à ses attentes grâce notamment à la performance hors norme de CHS. Le courtier rehausse sa cible de 24,1 à 26,5 euros et confirme son avis 'acheter'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.