Chargeurs : sous pression

Chargeurs : sous pression
Chargeurs logo textile

Boursier.com, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 09h36

Une fois n'est pas coutume, Chargeurs ferme la marche sur le SRD avec une chute de 6,2% à 21,96 euros ce mercredi matin. En cause, la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes. La croissance du groupe atteint +3,9% à périmètre et change constants sur les 9 premiers mois de l'année, hors Chargeurs Luxury Materials qui est une activité de négoce. Et la progression organique se limite à +2,3% sur le seul troisième trimestre, sur les mêmes bases de comparaison.

Les réactions d'analystes ne se font pas prier avec deux ajustements à la clé sur Char. Tout en restant acheteur du dossier Portzamparc a ramené à 27,40 euros sa valorisation théorique, comparé à un objectif de 30 euros précédemment. Le broker est un peu déçu par l'activité du T3, inférieure à ses attentes impactée par les événements climatiques américains de septembre et les cours de la laine. Pour autant, il juge le potentiel d'appréciation, les qualités et les perspectives du groupe attractive.

Sur la même longueur d'onde, Midcap Partners Louis Capital Markets a réduit de 30 à 29 euros son cours cible sur Chargeurs, pour une opinion "achat" maintenue. Le bureau d'analyses parle d'une "déception passagère". Midcap Partners Louis Capital Markets rappelle d'ailleurs que le T3 est habituellement peu significatif de la dynamique annuelle, l'activité étant notamment affectée par des fermetures d'usines sur août."Toute correction trop marquée du titre aujourd'hui pourra être mise à profit pour se positionner sur un dossier toujours de qualité et amené à accélérer significativement dans les mois à venir notamment par la croissance externe,conformément au programme Game Changer", avance le broker dans sa note.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU