Chez Gucci (Kering), my tailor is rich

Chez Gucci (Kering), my tailor is rich©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 06h18

Mediapart, en collaboration avec L'Espresso et Der Siegel, a accusé ce weekend le patron de Kering, François-Henri Pinault, d'avoir validé un montage d'évasion fiscale pour rémunérer Marco Bizzarri, le patron de sa filiale Gucci. Celui-ci voulait 8 millions d'euros par an à la manière des stars du foot, c'est-à-dire net pour lui. Il les aura par le biais d'une société "boîte aux lettres" immatriculée au Luxembourg, où les cotisations sociales sont très basses. Son statut fiscal de résident suisse lui permet par ailleurs de réduire sa facture fiscale. Mediapart précise que le montage, en vigueur depuis 2010, aurait permis à Bizzarri d'éviter de verser au fisc 15 millions d'euros environ. Pour Kering, l'économie se chiffre à 50 ME par rapport à ce que la société aurait dû payer si elle avait versé un tel salaire en Italie. Contactés, les intéressés n'ont pas souhaité répondre à la publication.

L'enquête est disponible en totalité sur le site de Mediapart (payant).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU