Christine Lagarde annonce que "la revue stratégique de la BCE est reportée pour le moment"

Christine Lagarde annonce que "la revue stratégique de la BCE est reportée pour le moment"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 mars 2020 à 14h56

Christine Lagarde s'exprime depuis quelques minutes devant la presse à la suite de la dernière décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne. La dirigeante affirme que "depuis la dernière réunion du Conseil des gouverneurs fin janvier, la propagation du coronavirus (COVID-19) a constitué un choc majeur pour les perspectives de croissance des économies mondiales et de la zone euro et a accru la volatilité des marchés". Même s'il est temporaire, ce choc aura un impact important sur l'économie. "Il ralentira la production en raison de la rupture des chaînes d'approvisionnement et réduira la demande intérieure et étrangère, notamment en raison de l'impact négatif des mesures de confinement nécessaires".

Dans ces conditions, "les gouvernements et toutes les autres institutions politiques sont invités à prendre des mesures opportunes et ciblées pour relever le défi de santé publique consistant à contenir la propagation du coronavirus et à atténuer son impact économique... Conformément à notre mandat, le Conseil des gouverneurs est déterminé à soutenir les ménages et les entreprises face aux perturbations économiques actuelles et à l'incertitude accrue".

Les risque sur les perspectives économiques sont clairement orientées à la baisse. "Les derniers indicateurs suggèrent une détérioration considérable des perspectives de croissance à court terme", souligne notamment la patronne de la BCE, qui voit désormais le PIB de la zone euro limiter sa progression à 0,8% cette année. Une projection qui prévoit une croissance très modérée au premier semestre suivie d'une amélioration sur la seconde partie de l'année. En 2021, la croissance est désormais attendue à 1,3% contre 1,4% précédemment alors qu'elle est toujours estimée à 1,4% en 2022. Les prévisions d'inflation restent inchangées par rapport à décembre mais Christine Lagarde souligne que de nombreuses incertitudes pèsent sur ces guidances compte tenu notamment de la chute des cours pétroliers. "L'inflation globale devrait diminuer considérablement au cours des prochains mois", note ainsi la dirigeante.

Dans ce contexte, Christine Lagarde appelle une nouvelle fois les gouvernements à agir : "une position budgétaire ambitieuse et coordonnée est désormais nécessaire compte tenu de l'affaiblissement des perspectives et pour se prémunir contre une nouvelle matérialisation des risques à la baisse".

Christine Lagarde annonce également que "la revue stratégique de la BCE est reportée pour le moment".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.