Cibox, en phase de conquête, cible 100 ME de CA en 2025

Cibox, en phase de conquête, cible 100 ME de CA en 2025©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 mars 2021 à 08h19

Cibox présente aujourd'hui ses axes stratégiques de développement et ses ambitions sur ce marché en plein essor. Cibox a décidé, dès 2017, d'axer son développement sur le marché de la micro-mobilité électrique en anticipant que ce marché, composé à l'époque de produits de loisirs (trottinettes, hoverboards, monoroues, etc.), allait évoluer et prendre tout son sens en devenant un nouveau mode de déplacement quotidien.

Cibox présente aujourd'hui ses axes stratégiques de développement et ses ambitions sur ce marché en plein essor. Cibox a décidé, dès 2017, d'axer son développement sur le marché de la micro-mobilité électrique en anticipant que ce marché, composé à l'époque de produits de loisirs (trottinettes, hoverboards, monoroues, etc.), allait évoluer et prendre tout son sens en devenant un nouveau mode de déplacement quotidien.

Le marché de la micro-mobilité électrique prend son envol avec le développement des trottinettes et vélos à assistance électrique (VAE). Ces deux produits présentent toutes les caractéristiques de sécurité, de confort et de maniabilité attendues par les consommateurs et peuvent s'inscrire dans le cadre d'une utilisation multimodale (train + VAE, métro + trottinette, etc.).

En 2020, la France devrait avoir franchi le cap des 500.000 trottinettes électriques vendues, contre quelques milliers d'unités seulement en 2016, soit un marché de plus de 200 ME. Ce n'est qu'une première étape vers le marché adressable, puisqu'aujourd'hui 50% des Français qui travaillent sur des pôles urbains habitent à moins de 5,8 km de leur lieu de travail - distance parfaitement adaptée à l'usage des trottinettes électriques et VAE.

Sur ce marché porteur, Cibox se positionne comme un facilitateur des déplacements du quotidien, avec des produits et des services adaptés à chaque moment de vie, en les rendant toujours plus pratiques, plus économiques, plus durables et en limitant leur impact sur l'environnement. "Cibox a su identifier les attentes des consommateurs et des distributeurs et y répondre en concevant des produits technologiques accessibles au plus grand nombre. C'est ainsi qu'est née la gamme de produits Scooty, dédiée aux enseignes de la grande distribution et aux e-commerçants, puis la marque yeep.me vendue directement en ligne sur son site ou via des réseaux partenaires. L'offre est composée d'une gamme régulièrement enrichie de trottinettes, de vélos à assistance électrique et d'accessoires", explique le groupe.

Cibox a fait le choix d'investir dans les étapes clés du développement (conception, développement technique et logiciel, propriété des modèles, qualification des fournisseurs de composants, marketing, services après-vente, etc.). L'entreprise contrôle désormais plus de 80% de la chaine de valeur du produit. L'assemblage est sous-traité à des usines partenaires en Chine et en Europe. Cibox peut capitaliser sur son savoir-faire industriel reconnu pour assurer une plus grande différentiation de ses produits pour les utilisateurs et une meilleure rentabilité.

Grâce à son réseau d'enseignes partenaires construit depuis plus de 25 ans, Cibox peut également s'appuyer sur son référencement dans les principales enseignes de la grande distribution spécialisée (dont Fnac, Darty, Boulanger, Cdiscount, Auchan) qui prend une part croissante dans la vente de produits de micro-mobilité électrique. Depuis 18 mois, l'entreprise élargit ses canaux de distribution dans le digital, que ce soit sur son site propre (yeep.me) comme sur les principales places de marché.

Aujourd'hui, l'ambition de Cibox est de devenir le spécialiste et un des leaders des mobilités douces "avec une marque forte yeep.me et référente en termes d'expérience utilisateur". Cette ambition passera par une accélération des développements autour de 3 leviers complémentaires. La gamme de produits est progressivement enrichie autour du choix (pour répondre au mieux aux attentes de chaque profil d'utilisateur et allonger les distances couvertes), de la qualité (pour assurer la meilleure durabilité) et de la personnalisation (pour renforcer l'attachement). L'industrialisation est aussi un levier avec une augmentation des volumes générant des économies d'échelle, aussi bien sur la conception des composants clés (moteur, batterie, châssis) que sur l'assemblage, et des relations renforcées avec les fournisseurs clés afin de les associer aux développements spécifiques. Enfin, la récurrence est clé avec un positionnement croissant sur les services, aussi bien pour les particuliers (réparation, contrats d'entretien, etc.) que pour les entreprises (produits pour les salariés, les déplacements professionnels, les livraisons, etc.), et l'élargissement du réseau de distribution vers des réseaux de revendeurs et magasins en proximité des clients moins sensibles aux cycles de ventes de la grande distribution en France comme à l'international.

Ce plan de développement sera soutenu par un renforcement des équipes de l'entreprise, principalement sur les fonctions clés (R&D et commercial), qui sont passées de 12 en 2019 à 24 en 2020 et devraient atteindre 35 à 40 talents fin 2021 sur la base du plan actuel.

Au-delà du développement des ventes de produits, Cibox va également adresser, à partir de 2021, le très vaste marché des services de mobilité (Mobility as a Service ou MaaS) avec son offre de micro-mobilité électrique en entreprise. Le service yeep.me SHARE (en développement depuis 2019 sous le nom de projet concept me) permettra aux entreprises de louer des trottinettes et vélos à assistance électrique pour les mettre à disposition de leurs équipes ou de leurs clients qui utiliseront une application mobile dédiée pour réserver, emprunter et utiliser les trottinettes ou VAE.

Ce segment de marché est notamment porté par la volonté croissante des entreprises de renforcer l'engagement de leurs collaborateurs et de leurs clients autour de leur marque en apportant des services à valeur ajoutée. En France, cette dynamique est amplifiée par la Loi d'orientation des mobilités (LOM), publiée fin 2019, qui impose aux entreprises de plus de 100 salariés de mettre en place un Plan de mobilité employeur destiné à optimiser et augmenter l'efficacité des déplacements, pour diminuer les émissions polluantes et réduire le trafic routier.

Après une année 2020 entièrement consacrée aux développements technologiques (produit, application) et à l'industrialisation des produits, Cibox prévoit d'entrer dans la phase de commercialisation en 2021 avec les premiers déploiements pilotes auprès d'entreprises sélectionnées afin de couvrir les différents cas d'usage et les profils de clients.

Yeep.me SHARE s'inscrira sur le marché européen des services de trottinettes électriques partagées (incluant les trottinettes en libre-service) qui pourrait atteindre 12 à 15 MdsE en 2025 selon une étude du Boston Consulting Group.

Cette stratégie a d'ores et déjà permis à Cibox de doubler son chiffre d'affaires en 2020, à 14,5 ME, grâce à une multiplication par 3,5 des facturations de produits de micro-mobilité électrique. Ce segment a généré plus de 80% du chiffre d'affaires de la société qui reste également active dans le domaine des produits électroniques grand public (stockage : SSD, clés USB, cartes mémoire, graveurs) en réponse à la demande de ses partenaires distributeurs. Les résultats annuels, publiés le 22 avril prochain, démontreront la capacité de Cibox à allier croissance et rentabilité.

Cibox compte entretenir cette dynamique en poursuivant les investissements en 2021 sur la gamme, avec l'ambition de consolider les positions dans les trottinettes électriques en augmentant le prix de vente moyen, d'engager une offensive commerciale dans le VAE qui représentera une part significative des volumes et de lancer le développement de nouveaux moyens de mobilité qui sortiront d'ici à 2022. Le groupe mettra aussi l'accent sur l'industrialisation, avec une volonté de sécuriser les approvisionnements en composants et les capacités de production dans un marché sous tension et de nouer des partenariats autour de solutions de conception-fabrication-maintenance plus locales permettant de proposer des produits plus hauts de gamme, plus personnalisés, plus durables et plus écoresponsables. Enfin, il misera sur la récurrence, avec les lancements d'offres étendues de réparation, d'entretien et de location avec yeep.me SHARE.

L'activité commerciale de ce début d'année, portée par le développement de la demande en produits de micro-mobilité électrique, est "très bien orientée" selon Cibox. Le portefeuille commercial (regroupant les demandes validées et commandes fermes) à mi-mars 2021 est d'ores et déjà proche du chiffre d'affaires réalisé sur l'ensemble de l'année 2020. Cibox table ainsi sur un nouvel exercice de croissance à deux chiffres en 2021.

Sur la base de son plan de développement actuel, Cibox se fixe pour objectif d'atteindre 100 ME de chiffre d'affaires annuel en 2025, soit une multiplication par plus de 6 en 5 ans... Cibox publiera ses résultats annuels 2020 le 22 avril 2021, après bourse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.