Cibox : le conseil réagit aux sanctions de l'AMF

Cibox : le conseil réagit aux sanctions de l'AMF
finance investisseur bourse

Boursier.com, publié le mercredi 11 juillet 2018 à 18h20

Dans une décision datée du 5 juillet 2018 et publiée le 9 juillet, la Commission des sanctions de l'AMF a prononcé une sanction de 200.000 Euros à l'encontre de Cibox et une sanction de 100.000 Euros à l'égard de son Président-Directeur général, Monsieur Ming Lun Sung.

Le conseil d'administration de Cibox, réuni le 11 juillet 2018, a pris acte de cette décision.

Le conseil d'administration a noté que la sanction prononcée à l'encontre de Cibox, comme celle appliquée à son Président-Directeur général, sont finalement inférieures à celles demandées par le Collège de l'AMF.

Le conseil d'administration a aussi constaté que certains griefs initialement notifiés par le Collège de l'AMF n'ont pas été retenus par la Commission des sanctions.

Le conseil note aussi que la Commission des sanctions a indiqué dans sa décision, que ni Cibox ni son dirigeant n'ont tiré un avantage ou un profit identifié des manquements en cause, que cette décision concernait des faits anciens, survenus pendant les exercices 2014 et 2015 et que la Commission des sanctions a tenu compte, dans cette même décision, de la dynamique de rebond dans laquelle s'inscrit l'entreprise, qui se déploie dans le nouveau secteur de la micro-mobilité et des investissements importants réalisés à cet effet.

Le conseil d'administration a donc renouvelé sa confiance au Président et lui a demandé de poursuivre les efforts accomplis ou en cours en matière de transparence et de communication financière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.