Cie des Alpes : sur la bonne pente ?

Cie des Alpes : sur la bonne pente ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 22 mai 2019 à 10h54

Compagnie des Alpes recule de 1,5% à 25,40 euros ce mercredi, alors que le Chiffre d'affaires consolidé pour le 1er semestre de l'exercice 2018/2019 s'est élevé à 498,2 ME, en progression de 3,2% et de +2,8% à périmètre comparable par rapport à la même période de l'exercice précédent. L'Excédent Brut Opérationnel est ressorti à 165,4 ME, contre 166,6 ME sur la même période de l'exercice précédent, soit -0,7%. Il a notamment été pénalisé par la consolidation sur l'ensemble du semestre de Travelfactory dont l'EBO structurellement négatif du 1er trimestre n'était pas inclus dans les comptes de l'an dernier.
Le Résultat net part s'établit à 64,6 ME en baisse de 2,4 ME soit -3,6% par rapport au 31 mars 2018.

"Nous confirmons nos attentes de CA en 'Domaines Skiables' et 'Destinations de Loisirs' et ne modifions pas notre estimation annuelle (PZP 839,4 ME, +2,4% à pc) avec une génération de cash légèrement révisée à la baisse (PZP DFN 496,1 ME vs 493,2 ME précédemment)" commente Portzamparc qui précise : "Nous verrons les fruits des investissements dans les 'Destinations de Loisirs' au S2, avec la confirmation d'une amélioration progressive de la rentabilité de la BU. Nous continuons de penser que la décote sur ANPA (PZP 2019 38,1 euros) du titre est injustifiée" conclut l'analyste qui vise un cours de 32,50 euros en restant acheteur.

Dans les domaines skiables, le positionnement du week-end de Pâques mi-avril, ainsi que la bonne tenue des vacances de printemps permettent d'envisager une croissance du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice autour de 3%, avec, pour la quatrième saison consécutive, une légère croissance des journées-skieur... Cie des Alpes rappelle au passage qu'une vente foncière d'un montant de 2,4 ME était intervenue au cours du troisième trimestre de l'exercice précédent.

De plus, l'objectif d'atteindre une marge d'EBO sur chiffre d'affaires dans les domaines skiables à la fin de l'exercice comprise entre 36 et 37% est réaffirmé.
Dans les destinations de loisirs, Cie des Alpes dit avoir déployé une stratégie offensive avec des investissements de capacité et/ou d'attractivité dans l'ensemble de ses sites afin de doper la fréquentation, encourager la revisite et développer la satisfaction des visiteurs.
Dans cette activité, la société a réaffirmé son objectif de croissance de l'EBO sur chiffre d'affaires et l'atteinte d'un taux compris entre 27 et 28% hors Futuroscope.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.