CNIM cherche une solution à ses difficultés financières

CNIM cherche une solution à ses difficultés financières©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 22h16

Les difficultés financières rencontrées par le Groupe CNIM en 2019, l'ont amené à devoir envisager la restructuration de ses activités et l'entrée de nouveaux investisseurs afin de permettre la sauvegarde des savoir-faire uniques développés au sein de ce groupe plus que centenaire.

Les pistes étudiées doivent répondre à un équilibre tant industriel que financier et social. Dans cet état d'esprit, les actionnaires et créanciers de CNIM ont souhaité la recherche de solutions à long terme, permettant la sauvegarde de l'emploi local.

Depuis le début de ses difficultés, du fait de sa transparence envers l'ensemble de ses interlocuteurs, CNIM a pu bénéficier du soutien de ses salariés, de celui des élus locaux dont notamment Monsieur Hubert Falco (Président de Toulon Provence Méditerranée - TPM, Maire de Toulon et ancien Ministre) et Mme Nathalie Bicais (Maire de la Seyne sur Mer), ou encore du soutien des services de l'Etat, incarnés notamment par Monsieur Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance) et par Mme Agnès Pannier-Runacher (Ministre déléguée auprès du Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie).

Par courrier en date du 15 octobre dernier, Bruno Le Maire confirmait encore à Hubert Falco les engagements déjà pris par l'Etat et le soutien qu'il pourrait à nouveau apporter pour accompagner le Groupe CNIM au cours des prochains mois.

Fort de ce soutien, la Direction Générale de CNIM travaille quotidiennement avec les services de l'Etat, ses actionnaires, ses créanciers, et les représentants des salariés pour que soit trouvée une solution à ses difficultés actuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.