Coil : garde confiance malgré la conjoncture incertaine

Coil : garde confiance malgré la conjoncture incertaine
pièce un centime euro

Boursier.com, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 20h20

Dans un contexte totalement inédit de crise sanitaire, Coil enregistre au 1er semestre 2020 un chiffre d'affaires de 11,7 millions d'euros en retrait limité de -3% par rapport au 1er semestre 2019 (12,09 ME).

L'Ebitda est ainsi proche de l'équilibre (-0,05 ME), en diminution de -2,2 ME par rapport à l'année précédente (+2,23 ME), principalement en raison de la baisse de la marge brute et de l'augmentation des autres charges opérationnelles. Après des amortissements quasi-stables à 1,8 ME, le résultat opérationnel s'élève à -1,9 ME.

Le résultat net avant impôts est de -2,1 ME. Il comprend un résultat financier en amélioration à -0,2 ME. Le résultat net du 1er semestre 2020 ressort à -2,1 ME, contre un résultat proche de l'équilibre au 1er semestre 2019 (-0,03 ME).

Bilan

Compte tenu des résultats du semestre, les capitaux propres au 30 juin 2020 s'établissent à 28,3 ME, en diminution de -2,1 ME par rapport au 31 décembre 2019. L'endettement financier net au 30 juin 2020 s'élève à -8,5 ME, soit un niveau comparable au 31 décembre 2019; Il représente 30% des fonds propres (28% au 31 décembre 2019 et 36% au 30 juin 2019).

Perspectives

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre 2020 (5,3 ME) est en retrait de 50% par rapport à l'année précédente du fait du net ralentissement des marchés, notamment en Europe, et d'un effet de base défavorable, le 3e trimestre 2019 ayant été particulièrement exceptionnel avec d'importantes livraisons de solutions packagées en Chine.

En conséquence, le chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice 2020 s'élève à 17 ME, en diminution de 25% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le 4e trimestre de l'exercice devrait être nettement plus favorable. Si les ventes de sous-traitance continuent de subir les conséquences de la crise sanitaire sur l'activité des clients laminoirs et des distributeurs européens, le retrait des offres packagées au 3e trimestre sera compensé en large partie par des livraisons significatives de nouvelles commandes en Asie au 4e trimestre 2020.

Dans ce contexte, compte tenu du manque de visibilité sur la reprise de la demande de sous-traitance, Coil anticipe un chiffre d'affaires d'environ 24 ME sur l'ensemble de l'exercice 2020.

Malgré une conjoncture très incertaine, la société est confiante dans ses perspectives de développement à long terme grâce à une gamme unique de produits anodisés premiums, une organisation industrielle optimisée et une présence commerciale croissante à travers le monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.