Commerce : Trump déterminé à taxer 200 Mds$ de produits chinois

Commerce : Trump déterminé à taxer 200 Mds$ de produits chinois©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 14 septembre 2018 à 20h08

Les tensions semblent vives au sein de l'administration Trump sur le dossier de la querelle commerciale avec la Chine. Alors que le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, tente de parvenir à un compromis avec Pékin, et a proposé un nouveau "round" de négociations à la fin septembre, Donald Trump semble vouloir torpiller d'avance ces discussions, en réaffirmant son intention de taxer 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires.

Ainsi, selon des sources citées vendredi par l'agence d'informations 'Bloomberg', le président américain a demandé à ses équipes de mettre en oeuvre ces droits de douane. "Trump a chargé ses équipes de mettre en oeuvre des tarifs douaniers sur quelque 200 Mds$ supplémentaires sur des produits chinois en dépit de la tentative de son secrétaire au Trésor (Steven Mnuchin) de relancer des discussions avec Pékin pour résoudre la guerre commerciale", selon ces sources.

Cette information a refroidi les investisseurs à la Bourse de New York, où les indices boursiers sont passés du vert au rouge vendredi soir. Deux heures avant la clôture, le Dow Jones et le Nasdaq reculaient d'environ 0,2%, alors qu'ils progressaient du même ordre avant les annonces.

Apple et d'autres entreprises mettent en garde sur les risques

Cependant, l'annonce d'une date précise pour l'entrée en vigueur de ces taxes a été reportée, précise 'Bloomberg', pour donner à l'administration le temps d'étudier de possibles modifications du projet, après une vague de protestation de la part de nombreuses entreprises américaines. Apple, notamment, a fait savoir récemment qu'une partie de ses produits, dont l'Apple Watch, serait concernée par ce "package" de droits de douane. La guerre commerciale serait dommageable pour l'économie américaine en renchérissant les prix et en pesant sur la consommation et l'investissement, a mis en garde Apple. Des inquiétudes partagées par de nombreux autres groupes américains, notamment dans le secteur technologique.

L'administration Trump a déjà imposé au printemps 2018 des droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés, notamment de Chine, puis a taxé cet été, en deux temps, 50 milliards de dollars d'autres produits chinois. Pékin a riposté sur des montants similaires. Face à la fermeté de Pékin sur le dossier de l'excédent commercial de la Chine, le président américain a fait monter la pression, en dressant une liste supplémentaires de produits chinois pour 200 Mds$. Il a également menacé de poursuivre ce mouvement, afin de taxer à terme la totalité des importations chinoises, qui ont atteint 505 Mds$ en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.