Coronavirus : 100 millions d'Américains vaccinés en trois mois ?

Coronavirus : 100 millions d'Américains vaccinés en trois mois ?
Bientôt un vaccin contre le covid-19 ?

Boursier.com, publié le lundi 14 décembre 2020 à 08h44

Une centaine de millions d'Américains vaccinés contre le Covid-19 d'ici à la fin du mois de mars ? C'est ce qu'espère le responsable de l'opération Warp Speed, lancée pour accélérer le processus aux États-Unis. La FDA a comme prévu donné son accord vendredi à une utilisation d'urgence du vaccin mis au point par l'Américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech. Les premières lots ont quitté hier les laboratoires de Kalamazoo, dans le Michigan, et devraient être disponibles dès aujourd'hui. "Nous aurons vacciné 100 millions de personnes d'ici le premier trimestre 2021", a lancé le Dr Moncef Slaoui, conseiller en chef de l'opération Warp Speed, sur Fox News.

Une centaine de millions d'Américains vaccinés contre le Covid-19 d'ici à la fin du mois de mars ? C'est ce qu'espère le responsable de l'opération Warp Speed, lancée pour accélérer le processus aux États-Unis. La FDA a comme prévu donné son accord vendredi à une utilisation d'urgence du vaccin mis au point par l'Américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech. Les premières lots ont quitté hier les laboratoires de Kalamazoo, dans le Michigan, et devraient être disponibles dès aujourd'hui. "Nous aurons vacciné 100 millions de personnes d'ici le premier trimestre 2021", a lancé le Dr Moncef Slaoui, conseiller en chef de l'opération Warp Speed, sur Fox News.

40 millions de doses du vaccin de Pfizer et de celui de Moderna, qui devrait aussi recevoir le feu vert de la FDA pour une autorisation d'urgence, seront, selon Slaoui, distribuées avant la fin du mois. Cinquante à 80 millions de doses supplémentaires le seront en janvier et le même nombre en février. "Nous coopérons avec Pfizer afin qu'il atteigne l'objectif de nous fournir 100 millions de doses supplémentaires au deuxième trimestre de 2021", a ajouté le responsable. Les membres du personnel médical et les résidents des établissements de soin sont prioritaires... Pour que les États-Unis atteignent l'immunité collective, il faudrait d'après le conseiller vacciner 75% à 80% de la population.

Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont signalé avant-hier 244.011 cas de Covid-19 de plus que la veille et 3.013 nouveaux décès... Selon l'Université Johns Hopkins cette fois, le nouveau coronavirus a fait désormais 1,61 million de morts dans le monde depuis son émergence, dont plus de 299.000 aux USA. Le nombre de cas confirmés dans le monde depuis l'apparition du virus ressort à plus de 72,2 millions, dont 16,2 millions aux Etats-Unis et près de 10 millions en Inde.

Trump a suggéré dimanche que les hauts représentants de la Maison blanche pourraient patienter pour recevoir des vaccins, alors que de premiers lots du vaccin de Pfizer devraient être disponibles ce lundi aux Etats-Unis. Une source de Reuters au fait de la question a déclaré que Trump et le vice-président Mike Pence se verraient proposer rapidement le vaccin dans le cadre d'un projet destiné à garantir la continuité du gouvernement. Donald Trump a déjà contracté le virus et a été hospitalisé pendant trois nuits début octobre. Des représentants de la Maison blanche ont eux aussi déjà été contaminés...

Pendant ce temps, un groupe de parlementaires républicains et démocrates du Congrès est sur le point de soumettre ce lundi un texte prévoyant un plan de soutien à l'économie américaine de 908 milliards de dollars. Selon une source de Reuters, la proposition serait scindée en deux ensembles budgétaires distincts dans l'espoir de convaincre les deux chambres du Congrès. Un volet de 748 milliards de dollars serait centré sur les aides aux petites entreprises et aux chômeurs ainsi qu'au financement de la distribution des vaccins. L'autre volet concernerait notamment les points de contentieux entre républicains et démocrates, comme la protection des entreprises et les fonds pour les collectivités et administrations locales.

Le Congrès a déjà voté cette année 3.000 milliards de dollars d'aides pour compenser l'impact économique du virus. Les négociateurs des deux clans aimeraient parvenir avant vendredi à un accord sur un vaste projet de loi (omnibus) de 1.400 milliards de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.