Coronavirus : Airbus réduit sa production d'un tiers

Coronavirus : Airbus réduit sa production d'un tiers
Airbus chantier

Boursier.com, publié le mercredi 08 avril 2020 à 23h25

Comme son concurrent américain Boeing, Airbus est contraint par la crise du coronavirus de réduire sa production d'avions. Le constructeur aéronautique européen a ainsi annoncé mercredi que sa production d'appareils sera réduite en moyenne d'un tiers.

La production de sa famille de monocouloirs A320, ses avions les plus vendus, sera abaissée d'un tiers, pour revenir à 40 appareils par mois, selon un communiqué du groupe publié mercredi. Par ailleurs, la production des A350 passe à six avions par mois, soit une contraction d'environ 40%, et celle des A330 passe à deux par mois, là aussi en baisse de plus de 40%.

"Nos compagnies aériennes clientes sont sévèrement touchées par la crise du COVID-19. Nous adaptons activement notre production à leur situation et mettons en oeuvre des mesures d'atténuation, tant sur le plan opérationnel que financier, afin de faire face à la réalité", a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif d'Airbus, cité par le communiqué du groupe.

L'Association du transport aérien international (IATA) a estimé le 24 mars que la crise du coronavirus devrait provoquer une perte de chiffre d'affaires de 252 milliards de dollars cette année pour les compagnies aériennes, soit plus du double de sa première estimation d'un manque à gagner de 113 Mds$, faite une semaine plus tôt.

36 appareils livrés en mars, en baisse de 50%

Airbus a pris cette initiative alors que ses livraisons ont chuté de moitié en mars, à 36 appareils, a précisé mercredi Airbus dans le même communiqué. Sur l'ensemble du 1er trimestre, Airbus a indiqué avoir livré 122 appareils, une baisse de 25% sur un an. Le groupe a précisé avoir produit 60 appareils supplémentaires au premier trimestre, mais il n'a pas été en mesure de les livrer en raison de la crise sanitaire, qui a contraint de nombreuses compagnies aériennes à reporter les livraisons.

La pandémie de coronavirus, apparu en décembre en Chine, a provoqué une quasi-paralysie du transport aérien à travers le monde en raison des mesures de restriction de voyager qui ont été prises pour tenter de l'enrayer. Airbus a été particulièrement affecté par les mesures de confinement de la population en vigueur depuis mi-mars en France et en Espagne, deux de ses principaux pays d'assemblage.

"L'impact de cette pandémie est sans précédent. Chez Airbus, protéger nos employés et combattre le virus sont nos principales priorités en ce moment", a déclaré Guillaume Faury. "Nous entretenons également un dialogue constant avec nos clients et nos fournisseurs, car nous sommes tous confrontés à une période sans précédent", a-t-il ajouté.

La production de Boeing suspendue sur des nombreux sites aux Etats-Unis

La pandémie immobilise également une grande partie de l'appareil productif de Boeing, le rival américain d'Airbus, qui faisait déjà face à d'importantes difficultés liées au B-737 MAX avant la crise du Covid-19. Le 23 mars, Boeing a annoncé la suspension de sa production dans la région de Seattle, son fief industriel dans l'Etat de Washington. Le 5 avril, le groupe américain a prolongé ces arrêts de production dans la région de Seattle pour une durée indéterminée.

La moitié des employés de Boeing sont concentrés dans cet Etat de Washington où sont assemblés les principaux modèles long-courriers de l'avionneur : le 747-8, le 767, le 777 ou encore le 787.

Le 7 avril, Boeing a en outre annoncé la suspension pour une durée indéterminée de l'ensemble des activités de production du B-787 sur son site de North Charleston en Caroline du Sud, à partir de ce mercredi 8 avril. Boeing South Carolina est le principal site de fabrication, d'assemblage et de livraison d'avions commerciaux Boeing dans l'est des Etats-Unis et l'un des deux sites d'assemblage final et de livraison du Boeing 787.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.