Coronavirus : Biden espère "une vie normale" dans un an

Coronavirus : Biden espère "une vie normale" dans un an©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mars 2021 à 08h44

Alors que le dernier bilan de l'Université Johns Hopkins concernant le nouveau coronavirus fait ressortir près de 115 millions de cas confirmés dans le monde dont près de 29 millions aux USA, pays le plus touché qui recense environ 517.000 morts, Joe Biden promet de vacciner l'Amérique en quelques mois. Selon le président américain, les Etats-Unis disposeraient d'ici fin mai d'un nombre suffisant de vaccins pour l'ensemble de la population adulte. Merck, qui avait abandonné en janvier le développement de ses vaccins, s'est engagé à aider à la production de celui nouvellement approuvé de Johnson & Johnson, ce qui contribuera à cet objectif. Dans le même temps, le gouvernement fédéral s'active afin d'atteindre l'objectif affiché de livrer 100 millions de doses de vaccin. Biden souligne que son administration a invoqué le Defense Production Act pour adapter deux usines Merck à la production du vaccin de J&J. En outre, les usines produisant le vaccin vont augmenter leur production en fonctionnant 24 heures sur 24...

Alors que le dernier bilan de l'Université Johns Hopkins concernant le nouveau coronavirus fait ressortir près de 115 millions de cas confirmés dans le monde dont près de 29 millions aux USA, pays le plus touché qui recense environ 517.000 morts, Joe Biden promet de vacciner l'Amérique en quelques mois. Selon le président américain, les Etats-Unis disposeraient d'ici fin mai d'un nombre suffisant de vaccins pour l'ensemble de la population adulte. Merck, qui avait abandonné en janvier le développement de ses vaccins, s'est engagé à aider à la production de celui nouvellement approuvé de Johnson & Johnson, ce qui contribuera à cet objectif. Dans le même temps, le gouvernement fédéral s'active afin d'atteindre l'objectif affiché de livrer 100 millions de doses de vaccin. Biden souligne que son administration a invoqué le Defense Production Act pour adapter deux usines Merck à la production du vaccin de J&J. En outre, les usines produisant le vaccin vont augmenter leur production en fonctionnant 24 heures sur 24...

Biden espère que les USA soient en mesure de retrouver une vie normale dans un an, et même peut-être un peu plus tôt, selon l'attitude de la population... L'augmentation du nombre de vaccins disponibles de J&J va permettre d'accélérer les vaccinations, alors qu'une seule dose par personne suffit, contre deux doses pour les deux autres vaccins approuvés, ceux de Pfizer / BioNTech et de Moderna. Le contrat de J&J avec les USA évoquait la livraison de 12 millions de doses d'ici fin février, mais seules 4 millions étaient prêtes lors de l'autorisation du vaccin samedi. Le groupe pharmaceutique et médical américain prévoit de livrer 16 millions de doses additionnelles d'ici fin mars. Au total, le groupe entend parvenir à fournir 100 millions de doses d'ici la fin du premier semestre... Biden, à l'occasion d'un discours télévisé depuis la Maison blanche, a demandé aux Etats du pays de prioriser la vaccination des enseignants, qui doivent tous recevoir une dose d'ici la fin du mois.

De son côté, le commissaire européen à l'Industrie, Thierry Breton, exhorte les Etats membres de l'UE à procéder rapidement au déploiement des vaccins. Dans une interview publiée par le quotidien italien Corriere della Sera, il indique que l'Union européenne désire atteindre une capacité de production de vaccins anti-covid de deux à trois milliards de doses par an d'ici fin 2021. La Commission européenne, qui centralise les achats et la distribution, est attaquée au sujet du rythme de vaccination. Breton affirme pour sa part que la capacité de production des doses augmente semaine après semaine. Selon lui, alors que 43 millions de doses ont été fournies à l'UE, seules 30,2 millions ont été administrées. L'UE espère livrer 95 à 100 millions de doses à ses Etats d'ici la fin du mois...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.