Coronavirus : l'AG Société Générale se tiendra à huis clos

Coronavirus : l'AG Société Générale se tiendra à huis clos
Logo Société Générale

Boursier.com, publié le mercredi 01 avril 2020 à 11h13

Réuni le 31 mars 2020 en audioconférence, le Conseil d'administration de Société Générale SA a décidé que l'Assemblée générale mixte du 19 mai 2020 se tiendra à 16h hors la présence physique de ses actionnaires compte tenu des mesures limitant les rassemblements du fait de l'état sanitaire en France.

La date, l'heure et le lieu de l'assemblée tels qu'arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa séance du 5 février 2020 restent valables.

La brochure de convocation qui sera publiée au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires (BALO) apportera toutes les informations utiles sur le déroulement de l'Assemblée Générale du 19 mai 2020 et les modalités de participation des actionnaires. Ces modalités feront l'objet d'un communiqué le 10 avril 2020, une fois qu'elles auront été arrêtées par le Conseil d'administration.

Dans ce contexte de crise sanitaire, Société Générale sera "particulièrement attentif au respect des droits des actionnaires et veillera à la qualité du dialogue actionnarial" notamment via le vote par correspondance, ou le vote par internet (Votaccess) et la procédure des questions écrites.

D'ores et déjà, Société Générale invite ses actionnaires à consulter régulièrement la rubrique dédiée à l'Assemblée générale sur le site de la société, qui sera actualisé des décisions prises et rappelle que, comme chaque année, l'Assemblée générale sera retransmise sur le site internet de la société.

Dividende coupé

Rappelons que Société Générale a réitéré, ce matin, sa solidité financière, avec un ratio de CET1 à 13,2% au 31 décembre 2019 intégrant la reprise de provision pour le dividende 2019 de 54pb, et extériorisant une marge de manoeuvre d'environ 410 bp par rapport aux exigences réglementaires.

L'établissement financier a aussi fait part de sa décision de supprimer toute distribution de dividende au titre de l'exercice 2019 afin de se mettre en conformité avec la recommandation de la BCE de ne pas payer de dividende avant début octobre. Ce délai étant incompatible avec la loi française, qui prescrit un paiement du dividende annuel au plus tard le 30 septembre, Société Générale a évoqué un paiement aux actionnaires sous forme d'acompte sur dividende sur les résultats 2020, ou de dividende exceptionnel sous la forme d'une distribution de réserves...

Le marché réagit assez mal à cette annonce. Le titre subit des dégagements et décroche de 6,7% en séance, revenant à 14,3 euros alors que le CAC40 décroche de près de 4% (4222 pts).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.