Coronavirus : nombre de cas record en Inde ; plus de 900.000 morts dans le monde

Coronavirus : nombre de cas record en Inde ; plus de 900.000 morts dans le monde©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 08h51

Le ralentissement des cas d'infections en Inde et au Brésil ces derniers jours ne semble finalement constituer qu'un faux espoir. Le nombre de cas de contaminations au nouveau coronavirus dans ces deux pays, les deuxième et troisième les plus frappés par la pandémie, est reparti ainsi en hausse selon les dernières données officielles.

Ainsi, le Brésil a enregistré 35.816 nouveaux cas et 1.075 décès supplémentaires en 24 heures, selon le ministère local de la Santé, et affiche désormais 4,2 millions de cas depuis le début de l'épidémie pour 128.539 décès.

Pire encore, l'Inde a recensé 95.735 nouveaux cas confirmés au cours des 24 dernières heures, un record quotidien dans le pays depuis le début de l'épidémie. Le bilan dans le pays est porté à plus de 4,4 millions de cas et plus de 75.000 décès, dont 1.172 morts dans les dernières 24 heures.

Au niveau mondial, selon les dernières données de l'Université Johns Hopkins, 27,87 millions de cas ont été recensés depuis l'émergence du virus, dont 6,36 millions aux Etats-Unis, 4,47 millions en Inde et près de 4,2 millions au Brésil. La Russie affiche 1,04 million de cas confirmés depuis le début de l'épidémie, le Pérou 696.190 et la Colombie 686.851.

Le virus a fait officiellement 903.746 morts dans le monde depuis son apparition, dont 190.869 aux USA, 128.539 au Brésil et 75.062 en Inde. Le Mexique a recensé pour sa part 69.049 décès.

Le gouvernement américain serait pourtant sur le point de mettre un terme aux contrôles renforcés de certains passagers internationaux pour le COVID-19 et d'abandonner les exigences selon lesquelles les voyageurs en provenance des pays ciblés devaient arriver dans quinze aéroports américains désignés, selon des responsables américains, des responsables de compagnies aériennes et un document gouvernemental consulté par Reuters.

Ces changements prendraient effet dès lundi, selon la version préliminaire du plan de mise en oeuvre consulté par l'agence. Des représentants américains ont cependant déclaré que cette date pourrait être décalée. Le document consulté par Reuters révèle que le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américain changerait de stratégie et donnerait la priorité à d'autres mesures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.