Coronavirus : quel impact pour Groupe CRIT ?

Coronavirus : quel impact pour Groupe CRIT ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 mars 2020 à 06h52

A l'occasion de la publication de ses comptes 2019, Groupe CRIT précise l'impact que pourrait avoir la pandémie de COVID-19 sur ses activités économiques et commerciales. En effet, l'expansion du coronavirus et les mesures de confinement prises par les Gouvernements français et étrangers affectent ses activités à l'échelle mondiale, sans que l'ampleur et la durée des effets ne puissent encore être mesurées de façon fiable.

Le travail temporaire lourdement affecté

Sur l'activité travail temporaire, après une baisse de -6,3% des effectifs intérimaires sur les 2 premiers mois de l'année, le marché français enregistre maintenant des baisses de 60 à 80% sur certains secteurs d'activité (source Prism'emploi). Après une baisse de -6,2% de son activité sur les 2 premiers mois de l'année en France (+0,5% hors automobile), la dernière tendance constatée fin mars est un repli de 75% de l'activité Travail temporaire du groupe.

L'activité aéroportuaire a vu un bon début d'année avec une croissance de chiffre d'affaires de +6,6% en janvier et février en France. Le quasi-arrêt du trafic aérien depuis mi-mars et la fermeture de pistes et plateformes aéroportuaires amènent le groupe à constater à fin mars une tendance en repli de 90% de son activité aéroportuaire en France. Dans ce contexte, le groupe a dû prendre des mesures de chômage partiel pour tous les salariés concernés.

Des incertitudes, mais des moyens financiers solides

A ce jour, il est impossible de mesurer avec précision les impacts sur les résultats du groupe. En effet, si les diverses mesures (élargissement du chômage partiel, suspension ou décalage du paiement de certaines cotisations, fonds de garantie ...) prises par les gouvernements des différentes zones où le groupe opère devraient contribuer à soutenir financièrement le groupe, trop d'incertitudes demeurent pour évaluer précisément les conséquences financières de la pandémie.

Dans ce contexte, le Groupe a immédiatement engagé les mesures à sa disposition pour s'adapter à la situation : chômage partiel, report de paiements de certaines charges, sécurisation des recouvrements et des garanties d'assurance-crédit....

Enfin, avec plus de 600 ME de fonds mobilisables, le groupe dispose de moyens significatifs pour faire face à la situation actuelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.