Covid-19 : Valneva discuterait avec l'UE

Covid-19 : Valneva discuterait avec l'UE©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 janvier 2021 à 07h46

Selon l'agence Reuters, l'Union européenne serait en pourparlers avec Moderna pour commander des doses supplémentaires de son vaccin contre la COVID-19. L'UE discuterait également avec Valneva et Novavax... Alors que l'UE a réservé près de 2,3 milliards de doses de candidats vaccins auprès de Pfizer-BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca, Sanofi, GSK et CureVac, seulement deux d'entre eux ont été autorisés pour le moment sur le marché européen, à savoir ceux de Pfizer-BioNTech et Moderna.

Selon l'agence Reuters, l'Union européenne serait en pourparlers avec Moderna pour commander des doses supplémentaires de son vaccin contre la COVID-19. L'UE discuterait également avec Valneva et Novavax...
Alors que l'UE a réservé près de 2,3 milliards de doses de candidats vaccins auprès de Pfizer-BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca, Sanofi, GSK et CureVac, seulement deux d'entre eux ont été autorisés pour le moment sur le marché européen, à savoir ceux de Pfizer-BioNTech et Moderna.

Moderna a pour le moment signé avec l'UE un contrat d'approvisionnement de 160 millions de doses de son vaccin et, d'après un document interne préparé par le ministère allemand de la Santé, l'UE chercherait à en obtenir davantage face à l'urgence de la situation sanitaire qui s'est dégradée en raison de la propagation de variants de la Covid-19 ces dernières semaines...

Deux responsables européens, sous couvert d'anonymat, ont confirmé que des pourparlers avec le laboratoire américain étaient en cours pour fournir à l'UE des doses supplémentaires, à un prix toutefois deux fois plus élevé que celui convenu dans le premier contrat, ce qui complique les négociations...
L'UE discuterait donc également avec le français Valneva d'un accord potentiel pour son candidat vaccin, ont déclaré plusieurs sources impliquées dans les négociations à Reuters.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.